Meilleure plateforme de trading en Suisse (comparatif 2024)

Featured Image

Dernière mise à jour: 12 mai 2024

Si tu navigues sur ce site, il y a de grandes chances pour que tu souhaites investir en bourse afin d’atteindre l’indépendance financière en suisse.

Et qui dit investir en bourse, dit choix de plateforme de trading…

Je suis passé par là en 2013…

Qui dit trading suisse dit forcément broker en ligne suisse? (nope!)

Et je me suis planté comme de nombreux investisseurs débutants en Suisse: j’ai choisi Swissquote, parce que c’est la plateforme de trading dont tout mon entourage me parlait.

“Swissquote vs la BCV? Ah nan vas chez Swissquote ils sont moins cher.”

“Swissquote ou UBS? Nah, Swissquote est moins cher de ce que mon cousin m’a dit.”

Après mes propres recherches, j’étais aussi arrivé à la conclusion que Swissquote était la meilleure solution pour un investisseur helvète.

Parce que pour moi, c’était techniquement pas possible de choisir une autre solution qu’une société suisse pour investir en bourse depuis la Suisse… (et oui, j’en étais à ce — bas! — niveau de connaissance).

Moi en 2013 qui pensait que la meilleure plateforme de trading possible en Suisse était Swissquote (et qu'on n'avait accès qu'au SIX Swiss Exchange)

Moi en 2013 qui pensait que la meilleure plateforme de trading possible en Suisse était Swissquote (et qu'on n'avait accès qu'au SIX Swiss Exchange)

J’ai ensuite appris qu’on pouvait en fait acheter tout titre en bourse via n’importe quel courtier. Tant que ce courtier en ligne autorise les clients qui sont résidents suisses.

Et là, ça m’a ouvert un monde de possibilités.

Limite trop même… car les choix sont conséquents quand quelconque plateforme de trading au monde peut être un potentiel candidat… sachant qu’il existe plus de vingt plateformes de trading en ligne en Suisse avec des frais allant de CHF 100/année jusqu’à CHF 2'000/année!

D’où cet article pour te présenter quelle est la meilleure plateforme de trading pour un investisseur suisse Mustachian.

À quel portefeuille d’investissement ce comparatif de broker s’adresse-t-il?

Avant de te présenter mon comparatif de plateforme de trading, faut qu’on clarifie la cible de cet article.

Tu peux continuer à lire si tu prévois d’investir tel un Mustachian suisse:

  1. Stratégie d’investissement “Acheter et conserver”
  2. Portefeuille d’investissement composé de 3 ETFs, selon la méthode Bogleheads
  3. Économies investies une fois par trimestre, chaque fois dans un seul ETF pour éviter les frais de transaction supplémentaires
Stratégie d'investissement Mustachian: investir passivement en 15 minutes par trimestre, et randonner dans les Franches Montagnes le reste du temps :)

Stratégie d'investissement Mustachian: investir passivement en 15 minutes par trimestre, et randonner dans les Franches Montagnes le reste du temps :)

Si ça ne correspond pas à ta stratégie d’investissement (car t’es plutôt du style day trading), alors ne perds pas ton temps à lire plus loin car ça ne répondra pas à ton cas d’usage.

Pour les autres, voyons les critères pertinents que j’utilise pour établir mon comparatif de la meilleure plateforme de trading en Suisse — et je te vais aussi te présenter les autres critères plus futiles.

Quels sont les critères importants pour choisir ta plateforme de trading?

Il y a quatre critères importants pour choisir ton courtier en ligne: les frais les plus bas, l’accès aux meilleurs ETFs, la solidité (financière et de gouvernance) derrière la plateforme de trading, et enfin la disponibilité d’un IBAN en CHF.

Critère 1: les frais des plateformes de trading

Les frais de tenue de compte, d’inactivité, de droits de garde, et de changement de devises sont des frais purement administratifs.

Avec l’avènement de la digitalisation, ces frais sont “fictifs” et représentent en réalité de la marge “facile” pour les établissements financiers.

Les courtiers en ligne suisses (dont nos chères banques…) aiment bien se gaver sur ces frais.

Sauf qu’en tant qu’investisseur, avec 1% ponctionné par-ci, et 1% par-là, ta fortune risque de fondre comme neige au soleil au fur et à mesure du temps.

Payer pour la Porsche du banquier? Non merci!

Payer pour la Porsche du banquier? Non merci!

Mais heureusement pour nous, la compétition commence à se faire sentir en Helvétie, et ça tend à aller vers le bas.

Les frais de transaction, comme leur nom l’indique, sont les frais que tu paies quand tu vends ou achètes un titre.

Les “vrais” courtiers en ligne font leur business sur le volume via ces frais.

Ils t’offrent un service au top, et savent qu’en étant les meilleurs, ils attireront beaucoup de capitaux.

Et ils commenceront donc à gagner substantiellement d’argent à ce moment-là — vs. te charger des frais pour générer du cash sur le court terme, mais te perdre sur le long terme car pas aligné avec ton style frugal.

Pour parler avec des chiffres concrets, voici ce que je vise en termes de frais:

APARTÉ CONCERNANT LE DROIT DE TIMBRE SUISSE
Tout investisseur suisse qui achète des titres en bourse se voit prélever un impôt supplémentaire dénommé "droit de timbre" (entre 0.075% et 0.15% du montant de ta transaction). Enfin, c'est pas entièrement vrai: c'est tout investisseur suisse utilisant un courtier suisse doit s'acquitter du droit de timbre. Mais si tu utilises un broker étranger (i.e. non-Suisse), alors tu es exempté de ce droit de timbre. Cette technique d'optimisation fiscale te permet donc d'économiser encore plus sur tes frais de courtage. Tu trouveras toutes les infos détaillées à ce sujet dans cet article dédié.

Critère 2: solidité financière et de gouvernance de ton broker

En t’aventurant sur le chemin FIRE pour atteindre l’indépendance financière, tu vas te mettre à économiser et investir de l’argent.

Beaucoup d’argent.

Genre plusieurs centaines de milliers de CHF.

Et la dernière chose que tu souhaites, c’est que ces économies partent en fumée.

Il existe heureusement des protections des dépôts dans chaque pays, mais si tu peux te passer d’avoir ton argent bloqué en attente d’une procédure de faillite, bah c’est pas plus mal!

C’est pourquoi un des 4 critères importants à observer quand tu choisis ta plateforme de trading, c’est de t’assurer que la société derrière est robuste comme un roc autant financièrement qu’au niveau de sa gouvernance.

Un des signaux qui ne trompent pas est de regarder depuis combien de temps ladite société est en activité, et de rechercher sur le web si elle a de mauvais commentaires ou notations.

Critère 3: plateforme de trading avec un IBAN de compte titres en CHF

Au début, les frais en % peuvent te paraître minimes quand tu n’investis “que” 1'000 francs suisses.

Genre: “Ouais, bon, MP, exagère pas non plus, on parle de 1.5% de frais de conversion de devises… sur CHF 1'000, ça ne fait que CHF 15”

Sauf que, comme je te le dis souvent sur le blog, CHF 1'000 d’économies c’est que le début.

Parce qu’avec la stratégie frugaliste que tu vas mettre en place, tu vas vite te retrouver avec des sommes à 5 chiffres à investir en bourse.

Donc pour CHF 10'000, tu devras débourser CHF 150.

Et perso, je ne sais pas toi, mais j’ai autre chose à faire avec 150 francs suisses que des les donner à courtier en ligne!

Donc le critère de ce chapitre: opter pour un courtier en ligne qui te propose un compte IBAN en CHF afin d’y envoyer directement tes économies depuis ton compte bancaire suisse.

Comme ça, tu transfères tes économies sans conversion automatique de devises dès le virement. Après, si tu décides d’acheter un ETF en USD, bah tu fais la conversion (avec des frais les plus bas, comme mentionnés au point 1 ci-dessus).

Critère 4: accès aux meilleurs ETFs

Toujours dans cette optique d’investissement long terme en mode “buy-and-hold”, le second critère important est d’avoir accès aux meilleurs ETFs.

C’est quoi un “meilleur ETF”?

C’est un ETF à bas frais (le fameux TER pour “Total Expense Ratio”) et qui est bien diversifié pour atténuer les risques de perte liés à une industrie ou un pays en particulier.

On en parlera plus bas, mais certains ETFs ne sont disponibles que via certains courtiers en ligne en raison des régulations financières.

Quels sont les critères PEU ou PAS importants pour choisir ta plateforme de trading?

Y’en a certainement plus que les deux ci-dessous.

Mais ces deux critères sont souvent ceux pourquoi certains choisissent tel ou tel broker.

Sauf que ça peut avoir un coût, dont tu peux te passer.

Parce que tu ne vas utiliser ton courtier en ligne qu’une fois par trimestre pour acheter un ETF!

Critère futile 1: ensemble complexe d’outils d’analyse

Je me souviens de ces films des années 90 où les traders spéculaient sur leurs cinq grands écrans juxtaposés.

Ils avaient l’air intelligent et classe dans leur costume de Wall Street.

Ils observaient des tableaux de bord remplis de graphiques complexes en utilisant des algorithmes de sélection d’actions pour acheter et vendre des titres à la vitesse de la lumière.

Heureusement, tu n’as pas besoin de ces outils fantaisistes pour que ton argent travaille pour toi.

Ce qui est “intelligent et classe” de nos jours est une stratégie d’investissement qui te permet de rester loin de ta plateforme de trading en ligne autant que possible.

Ça, c'est que dans les films ;)

Ça, c'est que dans les films ;)

Quatre fois par an, tu y passeras trente minutes pour acheter de nouveaux ETFs.

Et une fois par an, tu rééquilibreras ton portefeuille.

C’est tout.

T’as mieux à faire avec ton temps.

Et ton portefeuille d’investissement t’en remerciera lorsque tu ne vendras pas tout en raison d’une crise de panique lors d’un ralentissement soudain du marché.

Donc non, pas besoin d’outils complexes d’analyse de la bourse.

Critère futile 2: une interface utilisateur ultra méga facile à utiliser

Autant j’aime les interfaces utilisateur bien conçues pour les services que j’utilise souvent, autant je ne prends pas ce critère en compte lorsque j’évalue un broker en ligne.

Pourquoi?

Parce que je ne vais l’utiliser que 15 minutes par trimestre!

Donc la seule chose que je lui demande, c’est d’être bon marché.

Et d’être fonctionnel. Quatre fois par année :)

Après, même si ça ne fait pas partie de notre liste de besoins, on a la chance de nos jours que toutes ces plateformes possèdent un site web bien fichu ainsi qu’une application mobile très souvent.

Scénarios d’utilisation de plateforme de trading: du débutant au vétéran

Je voulais que mon comparatif de broker s’applique aussi bien au débutant en bourse qu’au vétéran qui investit depuis des décennies.

Du coup, mes simulations de frais de courtage pour trouver le meilleur courtier se basent sur les 6 scénarios ci-dessous.

Je te présente d’abord les deux protagonistes: Adrian et Mélanie.

Adrien, Suisse de 22 ans, bosse dans l’informatique

Adrian, jeune frugaliste suisse

Adrian, jeune frugaliste suisse

Adrian est un jeune frugaliste de 22 ans. Il a terminé son apprentissage en informatique, et il compte bien gravir les échelons pour augmenter son salaire comme il se doit.

Par chance, il est tombé sur un blog super cool qui parle d’indépendance financière et de comment prendre sa retraite anticipée à 40 ans :D

Durant les premières années de sa carrière, Adrian va passer par les scénarios suivants:

Scénarios AdrianMontant de départ1x investissement par trimestre
1CHF 10'000CHF 1'000
2CHF 30'000CHF 3'000
3CHF 60'000CHF 6'000

Mélanie, Suissesse de 35 ans, responsable développement produits dans une boîte de pharma

Mélanie, investisseuse en bourse avertie (sur le chemin FIRE depuis 7 ans)

Mélanie, investisseuse en bourse avertie (sur le chemin FIRE depuis 7 ans)

Mélanie, quant à elle, est déjà bien lancée sur le chemin vers l’indépendance financière. Elle compte être FIRE autour de ses 43 ans.

Son plus grand rêve est de passer 6 mois au Japon, dans une petite ville qu’elle a visitée (mais où elle n’avait pu rester que quelques jours parce que… bah fallait bien rentrer pour bosser en Suisse…)

Voilà ses scénarios d’investissement:

Scénarios MélanieMontant de départ1x investissement par trimestre
1CHF 110'000CHF 10'000
2CHF 200'000CHF 15'000
3CHF 300'000CHF 20'000

On utilisera ces 6 scénarios plus tard pour comparer les frais de courtage.

Candidats au titre de meilleure plateforme de trading 2024 (pour investisseur Suisse)

Après des heures de recherche et de compilation de frais de courtage, voici les candidats pour mon classement du meilleur courtier en ligne:

En logo de ces plateformes de trading, ça donne ça:

Logo Interactive Brokers
Logo DEGIRO
Logo Saxo Bank
Logo Cornèrtrader
Logo Charles Schwab
Logo Swissquote
Logo Flowbank

Si tu ne vois pas la plateforme de trading que tu recherches, va zieuter dans la FAQ. Tu devrais y trouver ta réponse. Et si c’est pas le cas, envoie-moi un email car c’est peut-être moi qui n’ai pas vu passer un nouveau broker en ligne.

Comparatif frais de courtage des meilleures plateformes de trading (+ solidité financière broker + compte IBAN en CHF)

J’ai passé plusieurs heures à rechercher chacune des informations suivantes pour toutes les plateformes de trading:

Et je t’ai consolidé et résumé tout ça dans un tableau bien pratique:

Comparatif des tarifs des meilleurs courtiers en ligne pour un investisseur suisse

Comparatif des tarifs des meilleurs courtiers en ligne pour un investisseur suisse

Ensuite, je fais tourner la moulinette avec chacun des 3 scénarios d’investissement en bourse d’Adrian et Mélanie.

Voici le résultat de leurs frais de courtage dans les moindres détails:

Détails des frais de courtage pour les 6 scénarios d'investissement concrets des Suisses Mélanie et Adrian

Détails des frais de courtage pour les 6 scénarios d'investissement concrets des Suisses Mélanie et Adrian

Et pour te faciliter la lecture (pour moi aussi ^^), voilà ce que ça donne en un tableau résumé des frais des plateformes de trading:

Résumé des frais de courtage pour les 6 scénarios d'investissement concrets des Suisses Mélanie et Adrian

Résumé des frais de courtage pour les 6 scénarios d'investissement concrets des Suisses Mélanie et Adrian

Comparatif des ETFs disponibles pour chaque plateforme de trading

Ma sélection d’ETFs pour atteindre l’indépendance financière en Suisse est simple. Elle suit une stratégie Bogleheads à 3 fonds: 1 ETF d’actions mondiales, 1 ETF d’actions suisses, et 1 ETF d’obligations suisses.

Jusqu’à ce jour, je n’ai jamais eu à choisir d’ETF d’obligations suisses, car l’argent de mon 2ème pilier joue ce rôle d’investissement un peu plus sécuritaire que les actions.

Pour les actions, voici mon choix:

Certains brokers ne proposent plus l’ETF VT pour des histoires de régulation financière. Le second meilleur ETF d’actions mondiales dans un tel cas est l’ETF VWRL (ISIN = IE00B3RBWM25).

MON PORTEFEUILLE D'ETFS
Tu trouves tous les détails de mon portefeuille d'investissement ETF sur cette page dédiée.

L’ETF VT est donc disponible uniquement via les plateformes de trading suivantes: Interactive Brokers (*), Charles Schwab, et Swissquote.

C’est donc ces trois plateformes pour trader — Interactive Brokers, Charles Schwab, et Swissquote — qui sont les meilleures pour le choix des ETFs qu’elles proposent.

Et donc: Saxo Bank, Cornèrtrader, DEGIRO, et FlowBank sont moins intéressantes pour nous investisseurs suisses Mustachians puisque ces plateformes ne proposent pas d’ETFs US.

Quelle plateforme de trading choisir en Suisse: mon top 3 pour 2024

Le résultat est on ne peut plus clair: Interactive Brokers reste LE broker en ligne le plus avantageux à tous les niveaux pour un investisseur suisse Mustachian.

Puis, DEGIRO se classe 2nd, et Saxo Bank et Cornèrtrader sont sur la 3ème marche du podium (dépendant du montant que tu investis).

Classement des 3 meilleurs courtiers pour un investisseur suisse

Je note Cornèrtrader comme gagnant principal, car je pars du principe qu’avec toutes économies de frugaliste, tu atteindras rapidement les CHF 35'000 d’investis en bourse. Mais si tu ne prévois pas d’investir plus que ce montant, alors ton 3ème choix de courtier sera Saxo Bank.

N.B. si tu choisis d’ouvrir un compte chez Saxo Bank via ce lien, tu auras le droit à un remboursement de CHF 200 de frais de courtage durant tes 3 premiers mois chez eux (les conditions de l’offre Saxo Bank sont détaillées ici, et le blog obtiendra un bonus aussi — merci à toi pour ça).

Tutoriel Interactive Brokers (pour investisseur Suisse)

Commencer à investir en bourse est un challenge.

Je suis moi-même passé par là en 2013, quand j’ai commencé mon aventure FIRE en Suisse.

C’est pourquoi je t’ai créé ce tutoriel complet (ouverture de compte, achat d’ETFs, conversion de devises, etc.) pour mon courtier en ligne favori Interactive Brokers:

Guide complet 2024 Interactive Brokers >

Ecran d'achat de l'ETF VT sur la plateforme de trading Interactive Brokers

Ecran d'achat de l'ETF VT sur la plateforme de trading Interactive Brokers

Tutoriel DEGIRO (pour investisseur Suisse)

Idem, je t’ai créé un guide détaillé pour DEGIRO.

J’utilise cette plateforme de trading pour acheter les ETFs qui composent le portefeuille d’investissement pour nos deux enfants MP.

Guide complet 2024 DEGIRO >

Ecran d'achat de l'ETF VWRL sur la plateforme de trading DEGIRO

Ecran d'achat de l'ETF VWRL sur la plateforme de trading DEGIRO

Conclusion

À la question “quelle est la meilleure plateforme de trading?”, je réponds sans hésitation qu’Interactive Brokers (*) est la plateforme de trading la meilleure pour un investisseur suisse. Je l’utilise depuis 2016, et je continue de la recommander à tous mes proches (toi inclus, qui lit ce blog).

Si tu as un gros blocage avec le fait d’avoir un broker basé aux États-Unis, alors le second meilleur courtier en ligne accessible en Suisse est DEGIRO (*) qui est basé en Europe.

Enfin, si tu tiens absolument à utiliser une plateforme de trading basée en Suisse, alors je te recommande d’utiliser Cornèrtrader (*) (que j’utilisais moi-même auparavant pour investir pour nos enfants, avant de passer chez DEGIRO).
Par contre, si tu prévois d’avoir moins de CHF 35'000 d’investis en bourse sur les 3-4 prochaines années, alors je te recommande d’utiliser Saxo Bank (*) (<= CHF 200 de frais de courtage te seront remboursés en utilisant ce lien).


Et toi, tu investis en bourse en Suisse via quelle plateforme de trading?


FAQ plateforme de trading en Suisse

Comment faire du trading en Suisse?

Je n’aime pas trop le mot trading, car il implique des transactions journalières frénétiques dans l’imaginaire collectif. Je préfère appelle ça “investir sur le long terme”. Ou bien investissement Bogleheads ou encore investir comme un Mustachian.

Trêve de nomenclature, je te recommande ces deux liens si tu souhaites te lancer en bourse en Suisse:

Quel trading est le plus rentable?

Si tu ne veux pas devenir cinglé et devoir passer chaque minute de ta vie devant un écran, alors la méthode “acheter et conserver” sur le long terme est la plus rentable selon moins. Je te recommande cet article détaillant comment je fais pour investir en bourse en seulement 30 minutes par trimestre (et en dormant sur mes deux oreilles!!)

Quelle est la plateforme de trading la plus fiable?

Selon mes recherches, Interactive Brokers est la plateforme de courtage en ligne la plus fiable à ce jour. D’une part car la société derrière existe depuis 1978 (!), et a donc traversé avec succès plusieurs décennies de krachs boursiers, et de crises diverses et variées. Et d’autre part, car ils mettent le paquet en terme de sécurité (autant au niveau application mobile avec la double authentification, que via leur processus de due diligence imposé par les régulations financières américaines).

Enfin, un des autres éléments qui parle en la faveur de la fiabilité d’un broker: Thomas Peterffy, le fondateur d’Interactive Brokers, est toujours le CEO et visionnaire qui conduit la société depuis plus de 45 ans!

Quelle est la meilleure plateforme de trading pour débutant?

Si j’arrive à te convaincre qu’investir en mode DIY est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît, alors Interactive Brokers est le meilleur broker pour commencer à investir en bourse en Suisse.

Qui plus est avec leur application mobile GlobalTrader spécifiquement développée pour les débutants.

Si par contre tu es trop effrayé par la bourse, alors je te recommanderais de commencer par un robo-advisor suisse tel finpension invest qui te guide pas à pas et utilise des ETFs de bonne qualité pour débuter en bourse.

neon invest ou Interactive Brokers, lequel est le mieux?

neon invest ne s’adresse pas nous, la cible du blog MP, qui souhaitons optimiser nos frais de courtage avec nos dizaines voire centaines de milliers d’USD investis en bourse. Car effectivement, acheter CHF 2'000 d’ETF US coûte 0.35 USD sur IBKR, alors qu’il en coûte CHF 20 avec neon invest (= 1% du montant de la transaction).

Application mobile neon invest

Application mobile neon invest

Et il y a aussi le droit de timbre (sur chaque transaction) auquel neon invest est soumis en tant que plateforme d’investissement suisse, alors que tu ne dois pas le payer quand tu utilises Interactive Brokers.

Aussi, neon invest ne propose pas le fantastique ETF mondial diversifié de Vanguard: l’ETF VT.

Néanmoins, neon invest est une solution rassurante (car les gens connaissent déjà l’environnement de l’application mobile neon) qui peut être un très bon tremplin pour oser se lancer et débuter sereinement avec l’investissement en bourse.

Mais au-delà de 10-50kCHF, je te recommande fortement de passer à un courtier en ligne optimal tel Interactive Brokers.

Est-ce que Yuh est un bon choix pour investir en bourse?

Yuh est la solution bancaire et d’investissement créée par l’alliance de PostFinance et Swissquote. Leurs frais de courtage de 0.50% peuvent paraître intéressants pour les petits investisseurs (< CHF 1'000 par transaction). Mais à cela s’ajoutent des frais de conversion de devises de 0.95%.

Finalement, ce qui me fait rejeter Yuh pour investir en bourse est sa liste d’ETFs bien trop courte. De surcroît, cette liste ne contient pas d’ETF mondial basé aux US (tel l’ETF Vanguard VT) ni mon ETF Suisse favori (L’ETF SMIM d’UBS).

Yuh n’est donc pas une plateforme de trading de choix pour un investisseur suisse Mustachian.

DEGIRO ou Interactive Brokers?

J’ai reçu tellement de fois cette question que j’en ai créé un article dédié. Tu y trouveras la réponse en suivant ce lien.

Que penses-tu de VZ pour les investissements/placements?

VZ propose une solution “Épargner et investir avec des ETF” avec des frais bas comparés aux grosses banques suisses. Ils facturent des frais forfaitaires annuels de 0.55% sur le montant total de ton portefeuille. C’est certes moins cher qu’une banque traditionnelle, mais c’est bien trop cher comparé à un courtier tel Interactive Brokers.

Par exemple, si tu possèdes un portefeuille boursier de CHF 70'000, tu paieras chaque année des frais s’élevant à (même si tu ne fais aucune transaction):

Donc sur le long court, et surtout avec un portefeuille boursier qui va augmenter, VZ est moins intéressant qu’un Interactive Brokers ou qu’un DEGIRO.

Quel est ton avis sur Selma.io cher MP?

Je vois Selma.io comme la rampe de lancement pour un investisseur très débutant qui préfère une solution de trading automatisé, plutôt que de se lancer qu’en “mode investissement DIY”.

La bonne chose est donc le pilote automatique, mais rapidement Selma.io devient limitant pour un investisseur Mustachian, car:

Est-ce que TrueWealth est bon marché comme plateforme de trading?

TrueWealth est un robo-advisor plutôt qu’une plateforme de trading où tu peux acheter et vendre tes ETFs et autres actions. Cela étant dit, tout comme Selma.io, c’est une bonne rampe de lancement pour un investisseur débutant.

Mais après t’être fait la main, TrueWealth reste trop cher comparé à la compétition. TrueWealth a des frais totaux de 0.65% (= 0.5% de frais globaux inclus ceux de transaction + 0.15% de frais TER des ETFs qu’ils utilisent). Aussi, leur solution de robo-advisor ne te permet pas de sélectionner exactement les ETFs que tu souhaites.

Est-ce qu’Inyova est une bonne solution pour investir en bourse?

Inyova est une plateforme suisse d’investissement dans des entreprises à fort impact. D’un point de vue purement théorique, je ne les recommande pas pour un investisseur débutant par manque de diversification et des frais trop élevés.

En effet, Inyova possède un univers de 300 entreprises, et selon tes thèmes d’impact, Inyova te crée un portefeuille d’investissement d’environ 30-40 entreprises seulement.

Les frais d’Inyova sont élevés: entre 0.6 et 1.2% par année. Mais pour le coup, si je choisissais Inyova, je serais plus à même de payer ces frais, car Inyova fait du réel job avec cet argent — vs les banques traditionnelles qui paient des Porsches à leurs banquiers via leurs frais inutiles.

Enfin, je te recommande de lire mon article à propos de l’investissement à impact pour connaître mon avis sur qui possède le (vrai) pouvoir de changer notre monde.

A-t-on accès à Trade Republic en tant que résident Suisse?

On me parle souvent de cette plateforme de trading allemande qu’est Trade Republic. Malheureusement, à ce jour, tu ne peux pas créer de compte titres chez Trade Republic en tant que résident Suisse.

Si ça vient à changer, je mettrai à jour ce comparatif des plateformes de courtage.

Quid de Comdirect (Commerzbank) comme courtier pour un trader suisse?

Comdirect est une plateforme de trading allemande (donc uniquement en allemand…). Elle est accessible aux résidents suisses. Mais ses frais sont trop élevés comparés à la concurrence avec 7.90€ + 0.25% de frais de transaction, ainsi que des frais mensuels d’inactivité de 5.85€ (et il faut au moins 2 transactions!)

Tout ça suffit pour ne pas les intégrer dans mon comparatif ci-dessus. Et on n’a même pas abordé leurs frais de changes à taux variable ;)

Quel est ton avis sur le courtier Lynx?

Lynx est un courtier en ligne allemand à la base, mais actif et disponible pour nous les résidents suisses. Leurs frais de transaction sont trop élevés pour un investisseur Mustachian, d’où le fait qu’ils ne soient pas inclus.

On parle de très peu de pourcentage tel 0.15%, mais ils appliquent un minimum de CHF 15 pour les ETFs suisses, et de 5 USD pour les ETFs américains.

Une opinion sur Maxblue (Deutsche Bank) pour un trader suisse?

La plateforme de trading Maxblue (Deutsche Bank derrière) est bien trop chère pour un investisseur “buy and hold” suisse. Leurs frais de transaction sont respectivement de 29€ + 0.25% pour des ETFs suisses, et de 15€ + 0.25% pour des ETFs américains.

Non merci :)

Est-ce que je peux ouvrir un compte titres chez le broker américain Fidelity?

Non, un investisseur résidant en Suisse ne peut malheureusement pas ouvrir un compte titres chez le courtier en ligne américain Fidelity.

Est-ce que je peux ouvrir un compte titres chez le broker américain TD Ameritrade?

Oui, un investisseur résident en Suisse peut ouvrir un compte titres sur la plateforme de trading américaine TD Ameritrade. Mais il faut savoir que Charles Schwab a annoncé l’acquisition de TD Ameritrade. Et cette fusion va se terminer courant 2023. Donc si tu cherches une alternative américaine à Interactive Brokers, je te conseille de partir directement avec Charles Schwab.

Est-ce que je peux ouvrir un compte titres chez le broker américain E-Trade?

Non, un investisseur résidant en Suisse ne peut actuellement pas se créer un compte titres chez le broker en ligne américain E-Trade.

Est-ce que je peux ouvrir un compte titres chez le broker américain Merrill Edge?

Négatif aussi. Un investisseur résidant en Suisse n’a pas accès au broker en ligne américain Merrill Edge.


(*) Ce symbole indique où mon article contient des liens d’affiliation. Si tu suis l’un ou plusieurs d’entre eux, tu ne verras pas de différence comparé à un lien standard — mais le blog recevra une commission d’affiliation. Je te remercie pour ça. Comme d’habitude, je n’écris à propos et ne passe en revue que les choses que j’utilise dans ma vie quotidienne, ou en lesquelles j’ai confiance.


Crédit photo Pexels Mélanie (Tim Douglas)


Comme d'habitude, je n'écris et ne passe en revue que ce que j'utilise dans ma vie quotidienne ou ce en quoi j'ai confiance.

Merci de ta lecture!