Comment calculer mon taux d'épargne en Suisse ? (et pourquoi c'est le chiffre clé du mouvement FIRE)

Après des années à parler de mon objectif d'atteindre l'indépendance financière en Suisse à 40 ans sur ce blog, je me rends compte que certaines bases ne sont pas claires pour les lecteurs qui ont rejoint mon aventure en cours de route.

A commencer par l'une des variables les plus importantes du mouvement FIRE pour tout Mustachian qui se respecte : le taux d'épargne.

Comme pour tous les éléments de la finance personnelle, la Suisse vient avec son lot de spécificités sur comment calculer son taux d'épargne.

Voici donc la formule magique :

Taux d'épargne = ( (Revenus - Dépenses) / Revenus ) x 100

Ou autrement dit :
Taux d'épargne = Économies / Revenus x 100

Qu'inclure et exclure dans le calcul de ton taux d'épargne en tant que suisse ?

La finance personnelle étant ce qu'elle est, c'est à dire personnelle, il existe différentes opinions sur quoi inclure et quoi exclure lorsqu'on calcule son taux d'épargne.
Après de nombreuses itérations et discussions avec les membres de la Team MP, je pense être arrivé à une formule qui est la plus utilisée dans notre communauté FIRE Suisse.

Catégorie "Revenus"
J'inclus :

  • Nos salaires nets
  • Tout revenu complémentaire comme les contributions "Kickstarter" de lecteurs pour mon projet de livre en cours d'écriture, ou le projet passion de Mme MP
  • Tout bonus au boulot
  • Les remboursements de personne à qui on avait prêtées des sous
  • Les remboursements de diverses sources, comme l'assurance maladie, les impôts, mes frais professionnels, etc.
  • Les augmentations mensuelles de notre LPP (pour calculer ça, je prends la valeur de ma prestation de sortie d'une année X+1 à laquelle je soustrais celle de l'année X, puis je divise par 12 pour avoir le montant que mon employeur et moi cotisons mensuellement)
  • Les intérêts bancaires
  • Les dividendes versés sur notre compte d'investissement Interactive Brokers
  • L'augmentation en capital d'un titre uniquement lors de la revente effective de ce dernier
  • Les loyers de notre immeuble de rendement locatif en France
  • Le cashback bonus de Migros Cumulus (via ma carte de crédit) et de tout autre programme similaire
  • Les ventes d'objets sur Anibis et autres plateformes de seconde main

Et j'exclus :

  • Les transferts de mes différents comptes vers mon compte privé (car au final ça n'est pas du revenu, mais juste de l'argent qui bouge d'endroit)
  • L'augmentation en capital de mes titres que je n'ai pas revendu. On appelle ça la performance non-réalisée, qui signifie que tant que ce n'est pas revendu, ce n'est pas vraiment un revenu concrètement empoché
  • Les gains en taux de change sur les différentes devises que je peux avoir en stock sur IB, car idem, tant que ce n'est pas converti en CHF, je n'en bénéficie pas réellement

Catégorie "Dépenses"
J'inclus :

  • Toutes les dépenses qu'on paie avec notre compte privé ou par carte
    • Ce qui inclus aussi les frais liés à nos activités accessoires
  • Et je mentionne les frais suivants car ils sont souvent sur des comptes qu'on regarde moins :
    • Frais de gestion de nos piliers 3a
    • Frais de transaction de nos comptes d'investissement
  • Les frais de gestion et de notaire de notre immeuble sur notre compte bancaire de SCI
  • Les paiements de nos intérêts hypothécaires

Et j'exclus :

  • Le virement sur le compte d'investissements de nos enfants (car ce n'est pas une dépense en soi)
  • Et idem, je ne prends pas en compte les virements entre mes propres comptes (inclus les économies qu'on transfère sur notre compte IB), ni la diminution potentielle de mes titres en cas de chute de la bourse, ni les variations négatives de mes devises
  • Les achats de titres (car finalement ce n'est qu'un autre mouvement entre mon compte cash IB et mon compte titres IB)
  • Le remboursement de notre prêt immobilier français car c'est aussi un mouvement entre notre compte SCI (i.e. les loyers reçus) et la valeur de notre immeuble qui augmente en conséquence

Mon calcul de taux d'épargne, mois après mois

Pourquoi le taux d'épargne est la clé de voûte du mouvement FIRE ?

Si tu es nouveau sur le blog, tu te demandes peut-être pourquoi on s'amuse à calculer ce taux d'épargne. Est-ce qu'on juste des nerds des mathématiques ?

Rien de ça !

On adore le taux d'épargne dans la communauté FIRE car c'est un chiffre magique. C'est lui qui te prédit (de manière scientifiquement prouvée) dans combien d'années tu peux prendre ta retraite anticipée :

Taux d'épargne Années jusqu'à la retraite
0% 90
10% 51.4
20% 36.7
30% 28
40% 21.6
50% 16.6
60% 12.4
70% 8.8
80% 5.6
90% 2.7
100% 0

Je détaille les maths et le raisonnement économique qui justifient ce tableau dans cet article (note de MP : lien à venir tout bientôt).

C'est donc pour ça qu'on est tous au taquet dans la Team MP pour augmenter ce taux d'épargne au maximum !

Et toi, comment calcules-tu ton taux d'épargne en tant que suisse ?


PS : un grand merci au nouveau mécène @Célien pour son parrainage du blog via Patreon. Je t'en suis très reconnaissant.


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus