Comment économiser plus de 70% de vos revenus ? — une interview avec Oliver de Frugalisten.de

Alors que j'annoncais les résultats du BSRI 2017 avec pas mal de retard, je me suis dit qu'on pourrait tous tirer profit de discuter plus longuement avec celui qui arrive à l'optimiser au mieux. Celui qui arrive à le faire atteindre des niveaux vertigineux, impliquant beaucoup plus d'économies, donc d'investissements, et finalement d'indépendance financière très tôt dans sa vie.

J'ai donc demandé au seul Badass Saver Platinum (i.e. le surnom de ceux qui passent la barre des 70% du #BSRI) s'il serait prêt à répondre à quelques questions pour nous inspirer à encore et toujours nous améliorer niveau économies. Il a accepté !

Je vous présente Oliver de Frugalisten.de, et j'en profite pour le remercier de nouveau grandement d'avoir accepté mon invitation.

Oliver a 29 ans et vit (avec sa compagne) à Hanovre (Allemagne), où il travaille comme développeur logiciel. Sur son blog frugalisten.de, il écrit à propos de comment il vit une vie heureuse et satisfaisante avec bien moins d’argent que la moyenne allemande et comment il souhaite devenir indépendant financièrement avant son 40ème anniversaire.

J’ai inclus dans ma liste de questions les réponses au sondage que j’avais lancé il y a quelques semaines. Mais n’hésitez pas à rajouter les votres dans la section des commentaires ci-dessous.

1/ Comment calcules-tu ton taux d'épargne pour être sûr que nous soyons tous à la même page ?
Pour calculer mon taux d'épargne, je prends mon revenu net et soustrait toutes mes dépenses.
Mon revenu net se compose du revenu de mon job régulier après déduction des impôts et de l'assurance maladie, ainsi que du revenu de mes activités complémentaires, de la vente d'objets sur eBay ou de l'argent que je reçois, par exemple comme cadeau d'anniversaire.
Je ne compte cependant pas les revenus de placement (gains en capital ou dividendes) comme revenu, parce qu'ils restent sur mon compte ou qu'ils sont simplement accumulés dans mon portefeuille de placement.

Mes dépenses comprennent le loyer et les factures, la nourriture, les assurances, les vacances et les voyages, et des trucs pour les loisirs. Comme l'impôt et l'assurance maladie ont déjà été prélevés sur mon revenu d'employé, je ne les considère pas comme des dépenses — je calcule simplement mon taux d'épargne à partir de mon revenu net.

Actuellement, je n'ai pas de régime de retraite d'entreprise (2e pilier ou "bAV" en Allemagne), mais lorsque j'en ai eu un pendant mon séjour en Angleterre, j'ai également pris en compte ces cotisations comme revenu (y compris ce qui a été ajouté/compensé par mon employeur).

2/ Combien gagnes-tu chaque mois ? Combien et quelles sont tes sources de revenus exactement ?
En 2017, je gagnais environ 2.800 € par mois en moyenne.
La majeure partie de cette somme provenait de mon emploi principal en tant que développeur de logiciels, ainsi que d'une période de trois mois à la fin de l'année, au cours de laquelle j'ai travaillé en tant que freelance pour un salaire relativement élevé.
200 € de plus par mois (en moyenne) provenait de plusieurs activités complémentaires en tant que webdesigner. Et environ 50 € étaient des cadeaux ou des revenus provenant de la vente d'objets sur Ebay.

En 2018, j'ai réduit mes heures de travail en tant qu'employé à 24 heures par semaine, afin de travailler davantage en tant que freelance, où j'arrive à un salaire horaire plus élevé. De cette façon, j'essaie de générer un revenu total similaire à celui de l'année dernière, mais avec un peu moins d'heures de travail.

3/ En ce qui concerne les dépenses : quelles sont tes trois dépenses mensuelles les plus élevées ? Et combien te coûtent-elles ?
Ma plus grosse dépense est ma part de notre loyer, qui s'élève à 300 € par mois, y compris toutes les factures et Internet.
Je partage un bel appartement au centre de Hanovre avec ma petite amie — nous avons deux chambres, une cuisine, une salle de bain et même un balcon calme et tranquille.

Le balcon de l'appart d'Oliver à Hanovre

La deuxième dépense la plus importante est la nourriture, qui est de 100 € par mois (en moyenne) pour les courses et de 40 € pour les repas occasionnels au restaurant ou à l'emporter.

Ma troisième dépense la plus importante sont les frais de voyage d'environ 60-80 € par mois ces dernières années. Bien sûr, ce sont des chiffres moyens, donc je n'ai pas fait un voyage pour 80 € en un mois. Normalement, je fais 2 ou 3 voyages par an qui coûtent quelques centaines d'euros chacun, et quelques voyages moins chers ici et là, comme rendre visite à la famille ou des amis pendant le week-end. Et puis il y a des mois où je n'ai pas du tout le temps de voyager.
Viennent ensuite les dépenses pour les activités sociales, les fêtes et les sorties entre amis, qui s'élèvent à environ 40 € par mois.
En 2017, j'ai également dépensé un montant inhabituellement élevé dans la catégorie "outils et articles ménagers". Depuis que ma copine et moi avons emménagé ensemble dans notre premier appartement, nous avons dû acheter des choses comme un réfrigérateur, une machine à laver et quelques meubles (dont la plupart sont d'occasion via des petites annonces, bien sûr ;)), ce qui a augmenté la moyenne mensuelle dans cette catégorie à un peu plus de 50 €.

4/Combien dépenses-tu en moyenne pour chacune des catégories suivantes :
Assurances (lesquelles) ?
17 € par mois. J'ai une assurance responsabilité civile et une assurance accident (l'assurance maladie est couverte par mon emploi).

Combien pour voyages/vacances?
80 € par mois en moyenne.

Combien pour les restos ?
40 € par mois pour les repas à l'extérieur ou à l'emporter.

Combien pour les loisirs ?
40 € par mois. La plupart des choses amusantes n'exigent pas beaucoup de dépenses :)

Médical ?
Habituellement 0 € puisque je suis en bonne santé, heureusement. :)
Tous les quelques années, j'ai besoin de nouvelles lunettes pour environ 100-200 €.

Chaussures/vêtements ?
50-60 € par an. J'achète rarement de nouveaux vêtements et, en général, je ne remplace que les choses qui sont usées jusqu'à la corde.
Mais cela n'inclut pas les chaussures. Comme j'achète mes chaussures principalement pour le skateboard, je les compte comme équipement de sport plutôt que comme vêtements.

Le skate, un de ces loisirs très peu coûteux qui procure beaucoup de fun

Télécom (mobile/Internet) ?
8 € pour ma part de notre connexion Internet à haut débit (32 Mbits pour Internet, et une ligne fixe avec appels illimités).
Presque 0 € pour mon contrat de téléphone actuel — c'était une offre spéciale qui comprenait un smartphone que j'ai vendu sur Ebay. Cela couvrait les coûts du contrat pour toute la durée du contrat. J'ai tout de même 1 Go de données, 50 minutes d'appels et 50 SMS par mois inclus.

Sports ?
Environ 100 € par an pour l'équipement et les chaussures de skateboard. Les chaussures s'usent assez rapidement à cause du skate, donc je les ai toujours achetées sur Ebay pour beaucoup moins cher (habituellement portées pas plus d'une ou deux fois).
Pendant la saison d'hiver, j'ai dû me rendre dans un skatepark intérieur, ce qui m'a coûté 20 à 80 € de plus par mois (selon la fréquence de mes déplacements). Heureusement, une nouvelle salle de skate va s'ouvrir proche de chez moi (je pourrais y aller en vélo) l'hiver prochain, ce qui réduira considérablement les coûts.

Enfants ?
0 € (je n'en ai pas encore :))

Anniversaires et cadeaux de Noël ?
Environ 20 € par mois. Avec ma petite amie et la plupart des membres de ma famille, j'ai convenu de ne rien nous acheter. Nous préférons faire un voyage ensemble ou sortir pour un repas.

5/ En ce qui concerne ton logement : as-tu des astuces/hacks ? Ou s'agit-il de prix standards à Hanovre ?
Notre appartement se situe certainement à l'extrémité inférieure de la gamme de prix, mais je ne le considérerais pas comme un hack. Heureusement, Hanovre n'est pas encore aussi chère que d'autres villes européennes.

L'intérieur de l'appartement rangé et frugal d'Oliver

Le loyer comparativement bas est principalement dû à la taille de l'appartement : beaucoup d'sllemands considéreraient 46m² plus approprié pour une personne seule que pour un couple. Nous ne partageons pas cette opinion, cependant. ;) L'appartement est très bien aménagé et en tant que Mustachians/Frugalists nous n'avons pas autant de choses que les autres, donc nous avons encore beaucoup d'espace libre.

6/ Combien de personnes vivent sous tes/vos sources de revenus (célibataire/marié/combien d'enfants) ?
Bien que je vive avec ma petite amie, nous avons gardé nos finances séparées jusqu'à présent.
Elle gagne son propre argent, donc je n'ai pas à subvenir aux besoins de quelqu'un d'autre que moi-même avec mon salaire (du moins pour l'instant).

7/ Que manges-tu pour seulement 100 euros par mois ? Aves-tu un exemple de liste de courses mensuelle ?
J'achète surtout des aliments de base simples et je cuisine ma propre nourriture à partir de zéro. Les pois chiches, les haricots, les carottes, les oignons, les pommes, les tomates, les noix ou l'avoine sont très sains et ne coûtent presque rien.
Si vous ajoutez des épices et de petites quantités d'ingrédients plus exclusifs ici et là, vous pouvez cuisiner des plats étonnants pour un prix très réduit.
Un exemple de ce que je mange au cours d'une journée entière peut être trouvé sur mon blog.
Je n'achète pas nécessairement uniquement des produits biologiques, mais j'essaie au moins d'éviter les plats cuisinés et les aliments industriels. Il s'agit généralement de sucre, de matières grasses et d'arômes dans des boîtes colorées, qui servent principalement à générer des profits pour les producteurs alimentaires (plutôt que la santé des consommateurs).
Je suis également végétarien (pas seulement pour des raisons financières), ce qui potentiellement contribue à mes faibles dépenses alimentaires (la viande est généralement assez chère).

8/ Qu'est-ce que tu sacrifies pour atteindre 70% mais que tu aimerais avoir ?
En termes de dépenses et de consommation, je ne sacrifie rien. Personnellement, j'aime vivre une vie simple avec peu d'encombrement et une empreinte environnemental plus petite.
Je n'ai pas de budget fixe et j'achète habituellement tout ce que je veux, ce qui n'est tout simplement pas grand-chose. Donc, même si vous me donniez un million d'euros demain, je ne changerais probablement pas du tout mon style de vie.
Ce que je sacrifie pour économiser autant tant, c'est un peu de temps.
Avec mon revenu actuel, je n'aurais besoin de travailler que 10 heures par semaine pour couvrir toutes mes dépenses. Mais je travaille toujours plus de 30...

9/ Pourquoi ne travailles-tu pas moins, et profites de la vie/d'avoir plus de temps libre MAINTENANT ?
Personnellement, j'essaie de trouver un bon équilibre entre l'épargne en vue d'une retraite anticipée et le fait de travailler moins aujourd'hui. C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai réduit mon emploi à temps partiel.
L'emploi à temps plein ne semblait pas être le bon compromis. Aujourd'hui, je ne travaille que 30-35 heures par semaine au total, et la partie freelance me donne beaucoup plus de flexibilité. Et je suis toujours capable d'économiser beaucoup.

10/ Pourquoi t'es-tu arrêté à 70% ? Quand prévois-tu d'atteindre 71% ?
Je n'ai pas vraiment d'objectif précis de taux d'épargne. J'essaie simplement de gagner de l'argent, de le dépenser le plus judicieusement possible, et le taux d'épargne est simplement le résultat de ce processus.
Donc si mon taux d'épargne est de 74 % l'année prochaine : cool ! S'il descend jusqu'à 56 % : c'est toujours OK. Je pense qu'un taux d'épargne peut être un bon motivateur pour soi-même et c'est cool de le comparer juste pour le plaisir (et pour entrer en contact avec d'autres blogueurs et d'autres Mustachians, comme vous pouvez le voir ;)). Mais je ne pense pas que nous devrions nous stresser à ce sujet. Au final, ce n'est qu'un chiffre.

"Au final, le taux d'épargne n'est qu'un chiffre !" Oliver de Frugalisten.de

11/ Comment as-tu fait que ta partenaire te suive dans cette idée d'indépendance financière ?
Heureusement, ma partenaire n'a jamais été trop dépensière ni matérialiste, donc je n'ai jamais eu besoin d'avoir "La discussion" ou de trouver des moyens astucieux pour la convaincre de la philosophie IFRA.
Aussi, quand j'ai entendu parler pour la première fois du Mustachianisme il y a environ 5 ans, nous étions encore étudiants et n'avions pas encore connu une inflation massive de notre style de vie.
Cela m'a certainement beaucoup aidé, parce que je n'ai pas eu à changer beaucoup mon niveau de vie pour commencer à épargner, et elle n'a pas eu à s'adapter à un grand changement de mon côté.
Lorsque nous avons commencé à travailler et à gagner de l'argent, j'ai essayé de garder un œil sur l'inflation de notre mode de vie. Par exemple, lorsque nous cherchions un appartement, je lui ai simplement demandé : "Un petit appartement ne serait-il pas suffisant pour nous ? Regarde, comme nous n'avons pas vraiment beaucoup de choses, et que plus d'espace ne nous rendrait pas plus heureux — mais on aurait un loyer plus bas qui rendrait notre situation financière beaucoup plus relaxante."

Oliver et sa petite amie, un couple frugal

D'habitude, elle était d'accord avec mes suggestions — ou bien sinon nous avons trouvé un compromis avec lequel nous étions tous les deux d'accord.
En général, je pense que le mieux que l'on puisse faire pour convaincre son partenaire est de donner l'exemple.
Si vous pouvez démontrer que vous vivez une vie beaucoup plus heureuse et épanouie et que vous obtenez beaucoup plus de choix et de liberté en vivant frugalement, il ou elle adoptera très probablement au moins certains de ses principes au fil du temps.

12/ Comment expliques-tu ta richesse à tes amis/ta famille qui pensent que tu as de la chance ?
Ma famille et mes amis connaissent tous mon blog et certains d'entre eux le lisent même régulièrement. Je n'ai donc pas besoin d'expliquer grand-chose, car tout le monde peut le lire sur le web.
Comme je publie aussi tous mes chiffres, tous ceux qui lisent le blog ont une bonne idée de ce qui se passe.
Si quelqu'un n'est pas intéressé ou n'aime pas ce que je fais — c'est OK, mais au moins j'ai eu l'occasion de m'expliquer. Mais d'habitude, j'ai des réactions positives.
Certains de mes amis me posent même des questions plus détaillées sur l'investissement ou l'épargne ou me disent qu'ils ont eux-mêmes adopté certains des principes de l'IFRA après avoir lu mon blog.

13/ Quels sont tes meilleurs conseils pour arrêter de dépenser pour des choses dont on n'a pas besoin mais qu'on souhaiterait avoir ?
Ce qui m'a beaucoup aidé, c'est d'acquérir des connaissances et de prendre conscience du principe d'adaptation hédonique et aussi de l'impact environnemental de la société de consommation.
J'ai réalisé que si j'achète une chose toute nouvelle, j'obtiendrai un petit pic de bonheur, mais reviendrais très vite à mon niveau de base — mais l'argent est gaspillé et ne peut pas être utilisé pour m'acheter plus de liberté.
J'ai aussi regardé des vidéos comme "The story of stuff" ou "Wake up call" de Steve Cutts, et j'ai lu le livre "Liberation from excess" de Niko Paech. Cela m'a ouvert les yeux et m'a fait prendre conscience que chaque achat s'accompagne de coûts environnementaux qui sont parfois beaucoup plus élevés que le prix. Une fois que j'ai complètement digéré que l'achat de choses inutiles ne me rend pas heureux, gaspille mon argent ET détruit la planète sur laquelle je vis, j'ai automatiquement cessé de vouloir ces choses en premier lieu.


Encore un grand merci à Oliver d’avoir pris le temps de nous inspirer avec son mode de vie simple, mais tellement efficace !

Vous avez d’autres questions pour lui ? Posez-les directement dans la section de commentaires ci-dessous.


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus