Est-ce que VIAC est le (nouveau) meilleur troisième pilier pour les Mustachians suisses ?

Il y a deux ans, nous avons retiré nos piliers 3a avec Mme MP pour acheter notre chez-nous.
Nous avions donc dû ré-étudier les options Mustachians disponibles en terme de 3ème pilier fin 2016 afin de continuer à profiter des déductions fiscales de ce véhicule financier.
Après plusieurs semaines de recherche, nous étions arrivés à la conclusion que la Banque Cantonale de Lucerne (aka LUKB) proposait la meilleure option avec son pilier 3a basé sur le fonds Swisscanto LLP 3 Index 45 R.

Une fois qu'un tel changement fastidieux est effectué, j'ai tendance à ignorer le bruit des nouveautés qui sortent chaque semaine. Ce jusqu'à un certain point, où le bruit devient trop persistant qui fait que je me documente pour savoir s'il s'agit d'une simple rumeur ou d'un réel bon plan. Ce fut le cas pour le 3ème pilier investi en ETFs proposé par VIAC.

Mon (ancien) meilleur 3ème pilier pour Mustachian

Pour rappel, notre solution actuelle avec LUKB et le fonds Swisscanto LLP 3 Index 45 R revient à :

Frais :

  • Annuels de gestion
  • Frais de garde LUKB : 0.25%
  • TER du fonds Swisscanto : 0.36%
  • Pour chaque transaction
  • Frais de transaction LUKB : 0.40%
  • Frais d'émission du fonds Swisscanto : 0.22%
  • En cas de sortie
  • Frais de rachat côté LUKB : 0.40%
  • Frais de rachat côté Swisscanto : 0.02%

Rendements attendus :

Ce troisième pilier est de loin le meilleur sur le marché, mais comme vous le voyez, sa part en obligations le plombe complètement.

Quid de VIAC.ch du coup ?

VIAC est une startup.

"Super, ça commence bien MP... mais non merci, je n'ai pas envie d'investir mon 3ème pilier dans une startup..."

Attendez, ne partez pas tout de suite ! Je disais donc, VIAC est une startup qui fournit un service de fonds de prévoyance ultra-simple à utiliser, le tout uniquement via une app mobile. Mais, car il y a un mais, tous l'argent que vous transférez via VIAC est en fait stocké à la banque WIR — profitant ainsi de la protection des déposants jusqu’à concurrence de CHF 100’000 en cas de faillite de la banque. 1 Et les fonds achetés sont stockés (EDIT 26.05.2018 — à votre nom) au nom de la fondation Terzo au Crédit Suisse.
En résumé, si VIAC ferme ses portes, vous ne risquez rien avec votre argent, tout est bien séparé comme il se doit. Tout ça est clairement documenté dans la FAQ de VIAC.

OK ça va, je continue à lire. Mais du coup, pourquoi ce serait plus intéressant que ton 3ème pilier LUKB/Swisscanto MP alors ?

La magie de VIAC opère grâce au bas frais, mais surtout grâce aux possibilités de rendement.
D'abord, les frais : c'est en mode forfaitaire "tout inclus" et ils ne se montent qu'à 0.53% par année (EDIT 26.05.2018: je parle ici des frais de la stratégie VIAC Global 100, qui est la seule intéressante pour nous Mustachians).
Ensuite, et c'est là la vraie beauté de leur système : VIAC offre la possibilité d'investir son pilier 3a dans des actions (via ETFs) à hauteur de 97% !

Heu MP, je croyais que légalement la LPP prévoyait une limite à 50% ?

Ca c'était il y a deux ans. Depuis, la loi est plus permissive et on a vu des produits intéressants sortir tels celui de PostFinance avec son fonds de prévoyance investi à 75% en actions ou encore celui de VZ avec ses 80% investis en ETFs.

Daniel Peter, CEO de VIAC, m'a expliqué de manière très transparente (et en direct via email, l'avantage d'une startup accessible) comment ils fonctionnent : "Les restrictions liées à l'OPP2 (i.e. Ordonnance sur la Prévoyance Professionnelle) concernent les fonds de prévoyance. Comme mentionné dans l'Art. 55, les 50% max d'actions s'appliquent à l'ensemble des avoirs d'une fondation. Grâce à la coopération avec la fondation Terzo, qui n'offraient que des comptes 3a avant son alliance avec VIAC, il existe une grosse marge avant que les 50% actuels soient atteints."

Il continue en expliquant : "De plus, il faut savoir que ce sont uniquement les clients ayant suffisamment de tolérance au risque et avec un niveau de connaissance pré-requis en investissement qui reçoivent une suggestion de portefeuille avec une grande allocation en actions. Si la fondation devait dépasser la limite des 50%, elle pourrait augmenter cette dernière comme défini dans l'Art. 50 Abs.4 (on augmenterait la limite à 75% je pense). Et même si cette allocation devait être atteinte un jour, le ratio ultime (qui est déjà défini dans les régulations de la fondation) serait une réduction au pro rata de chaque stratégie. Ce modèle a été approuvé par le régulateur. Mais avant ça, on suivrait plutôt un modèle où on enlèverait des actions et mettrait de l'immobilier à la place plutôt qu'uniquement remplacer ça par du cash. Au final, la décision reste entre les mains du conseil de la fondation Terzo. Mais en gros, c'est l'idée générale que les profils les plus risqués restent identiques après une telle ré-allocation."

Une autre question avant que je signe. Pourquoi 97%? Pourquoi pas 100% ?

De nouveau, j'avais la même question. Je l'ai posé à Daniel qui m'a répondu : "Le coussin de réserve des 3% est principalement utilisé pour que nous n'excédions pas l'allocation (i.e. plus de 100% investis et un solde de cash négatif ; utiliser l'effet de levier n'étant pas autorisé) vu que nous achetons des fonds indiciels qui ne sont négociés qu'une fois par jour. Avec les ETFs, le décalage entre le calcul de l'achat et l'exécution est beaucoup plus petit, et pourrait nous permettre d'avoir une marge beaucoup plus petite que 3%. Néanmoins, la deuxième raison qui nous pousse à ce choix est que nous déduisons les frais mensuellement et grâce à cette réserve, cela ne nécessite pas automatiquement un ré-ajustement du portefeuille juste pour déduire les frais.

OK, j'ai sorti mon stylo. Encore une dernière question : niveau détails et transparence des stratégies/ETFs utilisés, ça donne quoi ?

Tout est transparent quant aux stratégies et aux ETFs choisis.
Et j'ai une info exclusive de la part de Daniel : on pourra aussi construire son propre portefeuille d'ETFs dans les semaines à venir (d'ici fin mai-début juin) !

Du coup, si on résume ce que propose VIAC, ça nous donne :

Frais :

  • Tout inclus : 0.53% 2
  • Frais de gestion VIAC inclus
  • TER des ETFs inclus
  • Frais de transaction VIAC et ETFs inclus
  • En cas de sortie
  • Frais de rachat côté VIAC/ETFs : 0%
  • Frais de clôture VIAC/banque WIR : 0%

Rendements attendus :

  • Pour les 97% en actions : 6%
  • Pour les 3% en cash : 0.30%
  • Total = 6% (vous ne m'en voudrez pas d'arrondir)

Et niveau avantages par rapport à la concurrence, il n'y a pas photo :

  • Une startup accessible au langage clair
  • Une transparence totale niveau coûts
  • Tous les documents (transactions, impôts) sont accessibles gratuitement et facilement
  • Super facile d'utilisation (de nouveau c'est accessoire, mais là ils atteignent un niveau au top pour un pilier 3a !)

VIAC, le nouveau meilleur pilier 3a pour les Mustachians suisses ?

Après de longues discussions avec le CEO de VIAC, et plusieurs matins à faire mes calculs, j'en suis ressorti avec le tableau suivant :

Le résultat est probant : VIAC avec son portefeuille Global 100 ressort grand gagnant. J'en ai donc parlé à Mme MP. Après un autre calcul, la clôture de LUKB/Swisscanto nous reviendra à CHF 150. Somme qu'on récupèrera en moins de 1-2 ans si on passe chez VIAC.

Nous allons donc transférer notre pilier 3a LUKB chez VIAC ! 3

Je suis déjà en train de préparer un article sur "Comment ouvrir un compte 3a VIAC et y transférer un 3ème pilier existant (inclus des infos exclusives)", restez à l'écoute.

Allez-vous aussi passer chez VIAC ? Ou bien c'est déjà fait depuis longtemps ?


  1. En bonus, ton cash non-investi stocké chez la banque WIR est rémunéré avec un taux d'intérêt de 0.30%. On est d'accord c'est rien, mais c'est déjà bien mieux que la BCV avec ses 0.025% ou l'UBS avec ses 0.01%... Limite ça vaut le coup de migrer juste pour ça :)  

  2. J'ajoute un point important rapporté par Daniel de chez VIAC : "Nos frais sont de 0,52% sur les actifs investis pour les transactions, la garde et la plupart des fonds indiciels, les TER de l'ETF sont facturés séparément, mais inclus dans le coût total sur cette vue d'ensemble : https://viac.ch/fr/strategies/. Comme ils ne sont facturés que sur les actifs investis, vous pouvez détenir 99% de liquidités, recevoir des intérêts sans frais et n'investir que 1% dans un fonds indiciel, comme le SMI. Vous ne paierez donc que 0,0052% — c'est tout (pour ce fonds, puisqu'il n'y a pas de droit de timbre sur ce produit avec un TER de 0%). De nouveau, les 0,53 % sont les coûts totaux de la stratégie Global 100, ce qui comprend tous les coûts, nos honoraires et les TER de l'ETF. Calcul : 97% (part investie) * 0.52% (nos honoraires) + 0,03% (coûts du produit) = 0.53% de coûts totaux"  

  3. Je vous conseille d'aller lire ce thread VIAC sur le forum MP si vous voulez avoir d'autres avis que le mien  



Accéder à du contenu exclusif ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui vous donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus Disqus