C’est la rentrée : blog en français, tourisme local, et une étape financière de franchie !

Me revoilà après quasi trois mois de silence. Autant une pause d'un mois en période estivale peut être très appréciable, autant un si long break fut long et ennuyeux à cause du manque de créativité. Vous m'avez manqué chez lecteurs et lectrices !

La traduction française du blog est terminée !

Pour ceux qui n'ont pas suivi, et ont cru que ce blog était à l'abandon, je vous rassure ce n'est pas le cas ! J'étais simplement en train de traduire l'entièreté de mes 98 articles en français. Et ça y est, après 80 jours de travail intense, c'est ter-mi-né.
J'ai transcris le dernier paragraphe il y a deux semaines, alors qu'on passait le week-end du jeûne fédéral Vaudois chez notre famille. Après un samedi de repas et jeux en famille, on ne s'est pas couché très tôt mais comme à l'accoutumée, mon horloge interne m'a réveillée autour des 5h30 le dimanche matin. Avec le froid, je n'étais vraiment pas motivé à sortir du lit... mais l'idée de finir pour de bon ce dernier article a vaincu ma flemme dominicale ! 5h40, en bas dans le salon, mon MacBook Air me réchauffant les jambes, je me suis lancé dans la dernière ligne droite. J'étais au taquet à l'idée de pouvoir vous annoncer la nouvelle, et surtout de pouvoir repasser en mode "créativité" plutôt que de copier et traduire bêtement des blogposts. Quand le jour a commencé à se lever un peu avant 7h, et que j'avais taper le dernier point de la dernière phrase, j’ai limite failli m’ouvrir une bière ou une bouteille de champagne tellement j’etais heureux d’avoir terminé cet immense chantier ! Mais bon je me suis dis que ça faisait un peu tôt quand même ;)

Un des privilèges de ceux qui se lèvent tôt...

En tout cas, je suis monstre content que toute la suisse romande francophone ait enfin accès au contenu intégral du blog MP en français ! Maintenant, vous n'avez plus aucune raison de ne pas partager vos articles préférés de Mustachian Post avec votre oncle ou cousine qui ne comprend rien a l’anglais !

Tourisme local, et frugal

Mis à part ces semaines studieuses, cet été fut aussi le synonyme de vacances locales — en tout cas sans avion ni Canada. Sachant qu'on est parti loin l'hiver dernier, et qu'on veut refaire un voyage long courrier en 2018, notre budget nous a imposé de la jouer tourisme local et frugal. Concrètement, ça veut dire passer de 5-7kCHF pour une famille de 4 en vacances au Québec, à quelques centaines de CHF pour l'essence et des restos en restant par là en Suisse !
Et franchement, ça fait beaucoup de bien de profiter de son chez-soi et de découvrir les alentours qu'on ne prend jamais le temps de visiter.

Le sud de la France et son climat au top

On a debuté la saison par quelques jours dans le sud de la France dans la region d’Antibes où nous avions un mariage.

Ces marchés du Sud avec toutes leurs senteurs...

Ce fut ensuite le temps d’un grand rassemblement familial où on a retrouvé pas mal de cousins qu'on n’avait pas vu depuis longtemps.
Ca me rappelle ce talk TEDx où Robert Waldinger explique le secret de ce qui rend la vie belle : avoir des bonnes relations avec ses proches, en se concentrant sur la qualité plutôt que la quantité. Même si j'ai tendance à être solitaire en tant qu’INTJ, je vous assure que ce monsieur Waldinger a raison, et qu’il faut chérir ces moments passés avec ses proches.

Le 1er août dans notre nouveau village

Le mois d'août a été beaucoup plus local car nous en avons profité pour decouvrir ou re-découvrir des coins proches de chez nous.
On a d’abord commencé par célébrer la fête nationale dans notre nouveau village avec une superbe soirée estivale où on s’est fait une bonne fondue saupoudrée de feux d’artifices. On était tellement bien sur le balcon que vers 22h, on est descendu voir le feu de joie de plus près ainsi que les feux des grandes villes aux alentours — les enfants étaient comme des dingues de pouvoir se coucher plus tard !

Feu de joie du 1er août dans notre petit village

Les montagnes du Jura

Adorant tout ce qui ressemble au Canada, le Jura est un bon substitut avec ses montagnes vallonnées parsemées de forêts. On a improvisé une balade au départ du col du Marchairuz un dimanche en fin de matinée pour y faire un pique-nique avec vue sur le lac de Neuchâtel. Tout était au top : passer du temps en famille, être en pleine nature, avoir une météo ensoleillée mais pas trop chaude. La seule chose qu'on n'avait pas prévu c'était le vent au sommet, qui nous a fait écourté notre repas et nous réfugier à la buvette-restaurant d'alpage du Pré-aux-Veaux. Abrités de l'air, le dos en plein soleil, autour d'un bon café, c’était le bonheur !

Vue sur le lac de Neuchâtel depuis le Jura

Le Lavaux, c'est beau

Un autre coin qu’on connaissait mais qu'on n’avait jamais pris le temps de visiter était le Lavaux et ses coteaux. J’avais lu un article de mes amis de Novo-Monde qui m’avait inspiré, et je peux vous dire qu'on n'a pas regretté le déplacement. C’était splendide entre la vue sur le lac, les Alpes, le mélange du vert des vignes avec celui des arbres environnants ; ça ne m'étonne pas que le site soit classé au patrimoine mondial de l'Unesco !

Tout simplement splendide !

Les Diablerets

Dernier élément touristique de ce blogpost de retour de vacances : les Diablerets. J’en avais souvent entendu parler pour sa station de ski, mais n'avait jamais eu l’occasion d’y aller en été. Je ne peux que vous le recommander. Rivière, sapins, sommets enneigés, air pur, et... un super festival de films alpins avec le FIFAD. C’est ce qui nous a amené dans cet endroit perché a 1'160 mètres d’altitude, car je voulais voir la premiere mondiale du documentaire "Passion Alaska", une oeuvre que je vous recommande pour sa simplicifé et son authenticité, et bien sûr ses somptueux paysages du Grand Nord.
L’auteur et acteur principal Nicolas partage sa vision de la vie en communion avec la nature, loin de la frénésie d'un monde toujours plus connecté. Il ne renie néanmoins pas toute technologie comme le font les Amish, en se servant par exemple d'un panneau solaire pour s'alimenter en électricité, ou d'un Ski-Doo plutôt que d'avoir une meute de chiens. Un retour au source qui a quelque chose de minimaliste, et de Mustachian avec sa vision anti-consumériste qui se concentre et contente de l'essentiel. Un grand bol d’air frais !

On retournera aux Diablerets pour y faire des randos

La famille MP a franchi une étape financière !

Et pour terminer sur une note monétaire, j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : ça y est, nous sommes quart-de-millionnaire, i.e. on a franchi les CHF 250'000 de fortune ! On se réjouit déjà de la prochaine étape qui sera de passer les 500kCHF où la on s’offrira un bon restaurant gastro digne de ce nom pour célébrer notre mi-parcours !

Voilà pour ce qui est des nouvelles fraîches de MP. J'espère que de votre coté, vous avez aussi passé un bel été familial et frugal ? Ou bien vous êtes partis dans des endroits exotiques ?


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus