"Comment acheter mon premier bien immobilier en Suisse", le guide | Étape 11 - Profitez !

C'est fait ! Vous avez déménagé de manière frugale et minimaliste et vous y voilà, enfin propriétaire. Je me souviens m'être senti un peu désorienté quand nous sommes revenus du restaurant où nous avons fêté ça avec nos amis qui nous avaient aidés en ce jour J ; il était presque minuit, nous étions seuls avec Mme MP dans notre nouvel apparement de 130 mètres carrés, et je me suis dis : "Phew, ça y est, c'est fini, nous avons réussi ! C'est maintenant le moment d'apprécier."

Depuis ce moment-là (c'était il y a plus d'un an), j'ai expérimenté quatre façons de conserver ce sentiment, et de demeurer dans un état d'esprit reconnaissant pour profiter de ce que j'ai de façon récurrente.

Les sons

La première nuit où nous avons dormi dans notre appartement fut très étrange comme nous sommes passés des bruits de ville d'Yverdon-les-Bains aux nuits silencieuses de la campagne. Le calme était tellement agréable, mais troublant aussi. Dans un état détendu, je me suis allongé sur mon lit en respirant profondément et en écoutant le silence, afin de réaliser qu'on l'avait fait. Nous avions déménagé. Nous avions acheté notre appartement. Tous ces rendez-vous hypothécaires stressants, tous ces contrats ennuyeux, tous ces longs workshops, tout était terminé. Nous étions propriétaires.
Si vous déménagez dans un endroit moins paisible que moi, vous pouvez néanmoins utiliser les différences sonores comme point d'ancrage pour votre esprit, afin de prendre du recul, et de profiter de votre achat.

Repères visuels

J'ai appris cette technique lors d'une session de méditation avec mon application Calm. La professeur expliquait que vous devez visualiser un objet du quotidien, et l'utiliser comme signal visuel pour arrêter de penser au passé ou au futur. Ce dans le but de vous recentrer sur le moment présent, et d'être reconnaissant de ce que vous avez.
Je me souviens d'avoir visualisé les portes de placard en bois de notre magnifique cuisine à CHF 40k. Maintenant, à chaque fois que je vois cette surface en chêne, je prends du recul et me reconcentre sur le moment présent, tout en me sentant reconnaissant et chanceux de posséder l'appartement que nous avons acheté.

Le bois de chêne de notre cuisine

Moments rêvés

Habituellement, lorsque vous achetez votre chez-vous, c'est parce que ce dernier a quelque chose de spécial que vous aimez à son propos. Pour moi, il s'agissait de deux trucs : d'abord, son immense balcon où je me voyais déjà admirer les levers et couchers de soleil sur le lac ainsi que sur les montagnes du Jura ; et ensuite, sa quatrième pièce dans laquelle je pourrais installer mon bureau d'où je pourrais admirer la campagne suisse à 5h du matin, alors que je commencerais ma journée par une session d'écriture pendant une heure.
Quand je vis maintenant l'un de ces moments rêvés, mon cerveau se recentre automatiquement sur le moment présent, et je me rends compte de la chance que nous avons. Je chéris ces vieux rêves car ils sont une source de satisfaction à chaque fois que je les revis dans la vie réelle.

Randonnée dans les montagnes du Jura que nous voyons depuis notre balcon

Regardez-le depuis l'extérieur

Une autre astuce pour conserver cette satisfaction d'être propriétaire est de regarder votre bien depuis l'extérieur. Je veux dire littéralement d'aller voir votre bâtiment/maison depuis l'extérieur. Souvent, quand je reviens du boulot en bus, ou lorsque nous arrivons à la maison après une partie de foot avec les enfants, je vois notre achat depuis le même angle que lorsque nous l'avions visité pour la première fois, il y a de ça plus d'un an. Cela m'aide à me rendre compte que ça y est, c'est notre chez-nous, enfin.


Donc voilà, ce sont mes techniques pour rester reconnaissant d'avoir pu acquérir cet appartement, même des mois ou des années après. Je n'ai pas mentionné combien nous sommes heureux d'aller nous promener dans l'immense forêt à côté de chez nous, ni à quel point j'aime notre douche à l'italienne, car ces choses changeront en fonction de la personne et de l'endroit. J'ai préféré partager avec vous des expériences que vous pouvez essayer dans votre propre situation.

Une histoire à suivre

Nous y voilà, c'était le dernier chapitre de notre guide "Comment acheter mon premier bien immobilier en Suisse". Mais ne soyez pas triste : ce n'est que pour mieux commencer une autre partie de notre aventure car je continuerai à documenter mon parcours avec des articles de suivi tel "Propriétaire en Suisse, les chiffres un an après".

Avez-vous testé d'autres moyens pour apprécier votre nouveau chez-vous ?


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus