Ma passion pour l'écriture

Je suis actuellement ce cours sur comment mieux écrire. De façon plus concise. Plus claire.
L'un des devoirs de la première semaine est de parler de ma passion à au moins cinq personnes proches, pendant au moins dix minutes.
L'idée est que je parle de ce sujet au plus grand nombre, afin que je me sente plus redevable. Ce qui implique que je vais pratiquer davantage, et que cela devrait m'aider à perfectionner mes compétences en écriture.

Comme je blogue anonymement, et que je n'en parle pas dans la vie réelle - excepté à ma femme, je me suis dis que le meilleur partenaire de "redevabilité" que je puisse trouver parmi mes proches serait en fait vous, cher lecteur.

Si vous avez dix minutes devant vous, j'aimerais vous expliquer pourquoi je me passionne pour l'écriture.

Un peu d'histoire

Depuis mon enfance, j'ai toujours aimé écrire. J'aimais la sensation qu'on ressent lorsqu'on écrit. J'étais étonné de voir les pensées arriver depuis mon esprit, jusqu'au papier à travers des mots, écrits avec un beau stylo à encre.
Je me souviens que je prenais plaisir à écrire des romans quand j'étais jeune. J'ai même gagné un prix pour l'un d'entre eux que j'avais écrit lorsque j'avais environ 10-12 ans. J'étais tellement fier, bien que cela était inattendu car je ne m'étais pas vraiment préparé à ça, ni n'avait défini de techniques d'écriture pour mettre toutes les chances de mon côté pour que mon essai soit le meilleur que je puisse soumettre.

Plus tard, mon plaisir était d'écrire des lettres à mes copains, y compris à mes petites amies...
J'ai passé des soirées à répondre avec passion à ces messages, en essayant de trouver les mots corrects pour transcrire avec précision ce que j'avais à l'esprit.

Et ces cours d'anglais et de philosophie... Je me souviens d'avoir trouvé une formule pour obtenir des bonnes notes.
Chaque fois que la formule était utilisée, je recevais des félicitation de l'enseignant car il avait été captivé par mes mots. Vraiment, sans blague. Ce professeur d'anglais était cool !
"Quel était la formule ?" vous demandez-vous. Et bien, rien de très novateur. Plutôt évident en fait.
C'est l'inspiration. Chaque fois où je tombais sur un sujet qui m'inspirait, les bonnes notes étaient presque assurées.
Je me souviens de cet essai où j'ai pu parler de comment j'étais fier de mon grand père qui a participé à la Seconde Guerre mondiale avec toutes ses histoires héroïques. Ca c'est de l'inspiration.

Ensuite, j'ai perdu cette passion après le secondaire. De nouveaux intérêts. Les sciences. Plus d'ordinateurs et de formules chimiques. Moins d'art rhétorique.

Les blogs commençaient à émerger à l'époque. Dès le premier jour, je me suis senti attiré par cette nouvelle façon de communiquer.
Écrire. Éditer. Publier. Le monde peut voir ce que vous avez en tête. Incroyable.
Lorsque j'ai commencé mon premier job, j'ai créé un blog pour partager les choses que j'apprenais dans mon domaine. J'ai bien aimé ça. Mais un manque d'inspiration ainsi qu'un manque d'intérêt personnel ont fait que je l'ai délaissé après quelques publications.

Et puis, mustachianpost.com.
La première fois que j'ai lu à propos des principes Mustachian et IFRA, j'ai eu envie de les appliquer à ma vie. Tout au long de mon parcours pour découvrir les spécificités suisses de ce monde, j'ai découvert que peu de choses étaient partagées à ce sujet. Presque rien.
J'ai ensuite commencé à documenter mes premières étapes. À l'époque, je me demandais si c'était une passade, et qu'une fois qu'une nouvelle idée de projet me viendrait, je laisserais tomber ce blog.
Ce fut en quelque sorte le cas en 2014 lorsque mon travail est devenu plus intense, et que je n'avais pas encore mis en place de bonnes habitudes d'écriture.
Cela m'a rendu triste de ne pas écrire. Échangez et partagez à propos de mon aventure. Avoir une voix dans la communauté IFRA. Tout ça me manquait.
C'est à ce moment-là que j'ai découvert l'Essentialisme. J'ai décidé de me débarrasser de mes autres projets (à l'arrêt de toute façon) et de concentrer toute mon énergie sur mes deux passions : l'écriture et les finances personnelles.

L'écriture est mon véhicule de créativité

C'est assez marrant d'aimer quelque chose qui est si difficile. Je veux dire par là que chaque nouvel article de blog commence par une page vierge. C'est dur. Mais il vous suffit de commencer.
Ensuite, vous devez éditer. Ils disent que "Pour chaque heure que vous passez à écrire, il faut consacrer trois heures à éditer." Ca aussi c'est difficile.
Mais c'est si gratifiant. Vous appuyez sur ce bouton "Publier". Et puis, vous vérifiez Google Analytics pour constater que les gens lisent effectivement ce qui était autrefois dans votre cerveau. Je suis toujours étonné par ça.
Et que dire de ce sentiment lorsque vous obtenez votre premier commentaire sur un nouveau blogpost...

J'ai toujours pensé que les mots étaient mon véhicule pour exprimer ma créativité.
Mais j'étais (je le suis encore) souvent jaloux quand je voyais des designers ayant conçu de beaux sites web ou des architectes ayant pu traduire la vision d'une "pièce moderne" sur papier. C'était visuellement attrayant. Plus qu'une série de mots.
Maintenant que je prends le temps d'y réfléchir et de l'expliquer à quelqu'un d'autre, je pense que j'ai compris quelque chose.
La créativité n'est pas représentée uniquement visuellement, comme une peinture ou un dessin.
Les mots peuvent transcrire la créativité. Mes mots peuvent transcrire ma créativité.
C'est inspirant !

Comment écrire mieux ?

Il y a quelques mois, je me suis dit: "J'aime vraiment écrire, mais je pense qu'il existe des formules qui produisent de bons articles de blog, du bon contenu. Mais il est difficile de dire lesquels, et de les identifier."
Certains blogueurs que je suis enchaînent vraiment bien leurs mots d'une façon qui fait que je ne peux pas m'arrêter de lire leurs articles jusqu'à la fin. C'est engageant. C'est inspirant. Je veux apprendre les techniques pour arriver à un tel niveau d'écriture.

J'ai donc googlé quelque chose comme "comment écrire du bon contenu", et je suis tombé sur des méthodes magiques pour obtenir 1 million de pages vues - ça semble familier n'est-ce pas.
J'ai raffiné ma recherche jusqu'à ce que je finisse sur cette page : howtowritebetter.org.
Je peux me souvenir de l'en-tête sans ouvrir le site: "Les mots ont du pouvoir." Ca m'est resté.
Ensuite, ça continuait avec "Vous voulez écrire de manière plus concise, plus claire." C'était exactement ce que je cherchais. J'ai décidé que ce cours était pour moi à la seconde où j'ai vu le nom de son auteur : Joshua Fields Millburn, de theminimalists.com.
J'ai donc commencé ce cours. J'espère que mes futurs articles seront de plus en plus captivants et inspirants. C'est tout ce que je souhaite pour ce blog.

Voilà ! Je pense que nous avons passé nos 10 minutes à parler de moi, et je vous remercie de m'avoir écouté, chère personne proche. Si vous avez des questions ou des remarques, je serais heureux de poursuivre cette discussion dans la section des commentaires ci-dessous.

Et vous. Qu'est-ce qui vous passionne ?


Note : je n'ai aucun lien d'affiliation avec Joshua/HtWB. Comme d'habitude, je vous informerai d'un tel lien. Et aussi, je n'écris et ne parle qu'à propos des choses en lesquelles j'ai confiance et que j'utilise dans ma vie quotidienne personnelle.


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.


ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus