Indépendance géographique, une interview avec Benoît de Novo-monde

L'hiver dernier, j'ai discuté avec un collègue blogueur suisse nommé Benoît autour d'un bon café à la gare.
Je ne le connaissais que par son blog de voyage autour du monde et j'ai toujours trouvé que son histoire était inspirante comme l'un de nos objectifs de vie est de faire le tour du monde avec nos enfants pendant une année.

Pendant notre conversation, j'ai compris que nous cherchions tous deux à atteindre l'indépendance, bien que ce ne soit pas exactement la même.
Il souhaite atteindre ce qu'on appelle l'indépendance géographique.
Commençons l'interview.


Interview avec Benoît de Novo-monde à propos d'indépendance géographique

MP : Tout d'abord, racontes-nous en un peu plus sur toi et ton blog.

Benoît : Salut, merci de m'avoir invité ! Je m'appelle Benoit et je viens des magnifiques montagnes du Valais dans la partie francophone de la Suisse.
En ce moment, je travaille en tant que développeur web dans une startup à Zürich mais je suis également blogueur de voyage à temps partiel (oui, un blogueur de voyage sur le blog de Mustachian Post :) ).
Pour faire court, j'ai commencé à bloguer avec ma future épouse il y a 3 ans et demi. A cette époque, nous étions des expatriés dans la belle ville de Vienne (je faisais mon doctorat en biomécanique numérique là-bas ;) ). Mais à un moment donné, nous avons décidé que nous voulions réaliser notre rêve de parcourir le monde pour une longue période (la meilleure décision de notre vie !). Nous avons donc quitté nos emplois et nous sommes partis pour la Chine... nous sommes revenus seulement 19 mois plus tard (c'était il y a 10 mois).
Avant de partir, j'ai toujours voulu savoir comment construire un site web à partir de zéro (j'ai toujours été quelqu'un de curieux) et nous cherchions un moyen de rester en contact avec notre famille et nos amis... C'est ainsi que notre blog novo-monde.com est né !
Nous avons mis beaucoup de passion et d'énergie pour partager nos histoires et photos de voyage tout au long de notre périple...
Et je dois dire que nous nous sommes bien amusés à le faire ! Nous avons toujours essayé d'inspirer nos lecteurs, et de leur montrer comment voyager peut être beau et simple.
Qu'est-ce que ça a changé dans notre vie ? Tout ! Nous avons maintenant de grands rêves et nous croyons fermement que nous pouvons les accomplir. Du côté du blog, nous avons développé une base solide de lecteurs et une communauté très engagée... Chaque commentaire, e-mail, photo... que nous recevons d'eux est notre récompense pour le temps et l'énergie que nous mettons dans notre blog. D'un point de vue personnel, chaque compétence que j'ai appris avec le blog m'a aidé à passer de la biomécanique au développement web ! Je vous l'ai dit... la meilleure décision de notre vie !


Benoît et sa future épouse Fabienne, qui bloguent tous deux sur novo-monde.com

MP : Avant de plonger dans le vif du sujet ; connaissais-tu l'indépendance financière avant de tomber sur mustachianpost.com ?

Benoît : Pour être honnête, je ne connaissais pas spécifiquement l'indépendance financière, mais j'étais déjà vraiment intéressé par le sujet des "revenus passifs". J'ai commencé à regarder les "revenus passifs" car je voulais commencer à monétiser notre trafic organique croissant sans déranger nos lecteurs (et aussi parce que je préfère travailler dur sur une période définie, et ensuite gagner de l'argent passivement, au lieu de chercher des partenariats et des trucs du genre tout le temps).
C'est pourquoi j'ai commencé à mettre en place des liens d'affiliation sur certaines de nos pages...
Mais si c'est fait correctement, je suis sûr que cela pourrait nous permettre d'atteindre l'indépendance financière à un moment donné, bien que ce soit une manière de faire complètement différente de la tienne :)

MP : Revenons à nos moutons. Laisse-moi te demander ce qu'est l'indépendance géographique de ton point de vue ?

Benoît : Eh bien, pour moi, c'est tout simplement de pouvoir exercer mon activité professionnelle depuis n'importe où dans le monde tant que j'ai une connexion Internet décente :).
Je parle de connexion Internet parce que j'ai l'intention de travailler en ligne, mais cela ne doit pas forcément se passer comme ça.
Imagine que tu sois un professeur d'anglais, tu pourrais enseigner presque partout dans le monde. Mais ce n'est pas le seul exemple, les possibilités sont illimitées !
Tu pourrais être un artiste, un serveur, un écrivain, un traducteur...
Bien sûr, à notre époque numérique et avec tous les outils à notre disposition, il n'a jamais été aussi facile de travailler à distance. Il n'y a plus de distance entre les gens, tu peux faire des conférences skype, il y a de la 3-4G partout, et il y a même certaines entreprises qui n'ont plus de bureaux parce que tous leurs employés travaillent à distance !
Mais ce que j'aime le plus dans le fait d'être géographiquement indépendant, c'est la flexibilité qui vient avec. Ca me permettra d'organiser mon travail autour de ma vie et non plus le contraire. Et je crois sincèrement que c'est le chemin que je dois choisir afin d'être heureux dans la vie.

MP : Y a-t-il eu un événement spécifique qui s'est produit, ou un article de blog qui t'a amené à penser "C'est mon style de vie rêvé !" ?

Benoît : Il n'y a pas eu d'événement spécifique ou de blogpost qui m'a fait penser de cette façon (même si j'ai évidemment lu de nombreux articles sur le sujet)...
C'était plutôt un processus.
Au cours de nos voyages ou à travers notre blog, nous avons rencontré beaucoup de gens qui étaient géographiquement indépendants (par exemple, nous avons rencontré le couple "Hecktic travels" récemment en Finlande... ce sont des gens vraiment inspirants qui font du gardiennage de maison dans le monde entier) et ils avaient l'air réellement très heureux.
Cela nous a permis de réaliser qu'il existe des alternatives au "style de vie d'employé" que nous étions supposés vivre après nos études universitaires.
La plupart de ces personnes ne possèdent pas beaucoup de choses (je veux dire pas de maison, pas de voiture, pas de meubles...) mais ils ont l'air plus heureux parce qu'ils peuvent simplement être plus spontanés grâce à la flexibilité que leur offre ce mode de vie.
Et pour moi, il s'agit vraiment d'améliorer ma qualité de vie en étant plus flexible, en étant moins lié à un seul endroit, en pouvant organiser mon travail comme je le veux, en pouvant sauter sur des opportunités plus facilement, en étant mon propre patron (même si ce n'est pas une conséquence directe que d'être indépendant géographiquement...), et ainsi de suite.

MP : Comme les Mustachians le disent : "C'est bien d'avoir un rêve. Mais agir est ce qui vous rapprochera de ce dernier !"
Du coup, est-ce que tu as un plan détaillé avec les prochaines étapes et une "date butoire" pour que ce rêve se réalise ? Si oui, c'est quoi ?!?

Benoît : Ohhhh que oui !
Pour moi et ma future femme, 2016 va être l'année du changement.
Pour le moment, nous avons tous les deux un travail que nous aimons beaucoup (elle travaille à 100% et je travaille à 70%) et notre première étape, et pas des moindres, est de démissionner. Une fois que ce sera fait, nous aurons enfin le temps de nous occuper de tous nos projets - Note de MP : au moment où je publie cet article, Benoît et sa femme ont déjà démissionné - c'était le 3 mai - félicitations à eux !!!
Nous avons une idée très claire de ce que nous voulons à l'avenir. Nous continuerons évidemment de travailler sur notre blog novo-monde.com (nous prévoyons de le refaire complètement d'ici la fin de l'année), de passer du temps à améliorer/optimiser nos revenus passifs, et de continuer à travailler avec des offices du tourisme sur différents projets. Mais nous voulons également diversifier nos revenus. Nous prévoyons de créer au moins 2 nouveaux sites web, l'un axé sur le tourisme suisse, et l'autre axé sur les revenus passifs (je veux tenter de créer un site web de niche).
Comme projet personnel, je vais essayer de garder un peu de temps pour développer un plugin wordpress qui m'est venu à l'esprit récemment (j'ai toujours envie de coder :) ).

MP : Démissionner doit être l'une des étapes les plus difficiles ! Heureusement, c'est la première à effectuer.
Et dis-nous en un peu plus, est-ce que déménager dans un autre pays est déjà prévu pour 2016 ?!? Ou prévoyez-vous de rester en Suisse le temps de mettre en place vos projets avant de partir à l'étranger ?

Benoît : En fait, on ne sait toujours pas :)
Ca dépendra de nombreux facteurs et nous nous déciderons probablement un peu à la dernière minute en fonction des priorités que nous accorderons à nos différents projets.
Mais il y a de bonnes chances que nous nous déplacions pour quelque temps ailleurs en Europe afin de réduire nos coûts pendant qu'on établit une base solide pour notre entreprise. Mais nous resterons probablement relativement proches de la Suisse car nous avons un projet fortement lié à notre beau pays ;).


L'un des endroits où Benoît et Fabienne voudraient peut-être travailler : Taiwan.

MP : Une fois que votre business sera en place et prêt à fonctionner comme sur des roulettes, je me demandais ce que signifiait véritablement l'indépendance géographique pour vous : envisagez-vous de vous déplacer de temps en temps ? Comme par exemple changer de pays tous les 3 mois pour découvrir le monde ? Ou même un mode plus "freestyle" comme par exemple "nous avons décidé de quitter un endroit demain juste parce qu'on en avait envie" ?
Comment vous vous imaginez dans votre nouvelle façon de vivre?

Benoît : La véritable signification de l'indépendance géographique pour moi est d'avoir la liberté et la flexibilité de vivre à un rythme qui nous convient, de sauter sur des opportunités quand on en a envie, d'avoir plus de temps à consacrer aux idées folles auxquelles nous croyons vraiment.
Fabienne et moi sommes des gens qui travaillons beaucoup et nous aimons notre boulot actuel. Mais parfois, nous nous sentons un peu pris au piège dans un système d'entreprise qui n'est pas vraiment fait pour nous.
Combien de fois nous aurions préféré travailler un dimanche pluvieux au lieu du mardi suivant ensoleillé que nous devions passer au bureau. Combien de fois avons-nous parlé de projets fous mais n'avons jamais eu le temps de les réaliser au final.
Alors, pourquoi ne pas créer un mode de vie qui nous permettrait de travailler depuis n'importe où et à n'importe quel moment de la journée, qui nous permettrait de sauter sur des opportunités et de réaliser quelques idées folles ?
Cela me semblerait beaucoup plus naturel !


Un couple qui bosse dur, partout, même avec -10 degrés Celsius à une altitude de 3500 mètres au Chili !

J'ai déjà eu ce sentiment lors de notre voyage autour du monde que tout était possible.
Je me suis vraiment senti inspiré, j'ai appris à coder des sites web, j'ai appris l'espagnol...
C'est pourquoi je crois vraiment que notre façon d'être heureux passe par un style de vie plus souple qui offre plus d'espace pour la créativité et j'ai trop hâte de vivre comme ça ;)
Pour répondre à ta question sur si nous allons changer de pays tous les 3 mois ou pas, je préfère dire que nous allons simplement suivre le mouvement, nous déplacer là où sont les opportunités, aller là où nous voulons aller...
Il se peut que nous restions un an à un endroit, 2 semaines à un autre. Ce n'est pas vraiment important parce que nous aurons la liberté de le faire :)

MP : Et quid de la famille ? Je ne veux pas que tu révèles quoi que ce soit, mais comment imagines-tu un tel style de vie avec un ou plusieurs enfants ? L'école à domicile ou pas ? Les racines avec un pays et une famille ?

Benoît : Je m'attendais à cette question et pour être honnête, nous avons déjà parlé de ça à plusieurs reprises avec Fabienne.
Le truc, c'est qu'en ce moment, nous ne sommes pas vraiment prêts à avoir des enfants. Mais nous savons aussi que cela pourrait changer dans le futur. Nous avons donc décidé de commencer et d'essayer ce mode de vie en tant que couple, et que nous trouverons des solutions plus tard.
Au cours de nos voyages, nous avons rencontré de nombreuses familles ayant un mode de vie nomade. Nous avons parlé avec certaines d'entre elles et même si vivre comme cela nécessite une organisation et des sacrifices, c'est loin d'être impossible.
Et je dois dire que les enfants de ces familles que nous avons rencontrées avaient l'air vraiment heureux et plus curieux que les enfants "standards" (parce que les gens ont tendance à penser le contraire).
Pour moi, l'école à domicile est une option viable, même si, comme je l'ai dit, cela nécessite une certaine organisation. Mais je peux aussi imaginer qu'avec un jeune enfant, nous préférerions nous poser un peu dans un endroit que nous aimons afin d'avoir plus de stabilité. Quoi qu'il en soit, nous verrons comment nous le sentons lorsque le moment sera venu.

MP : Et qu'en est-il de l'argent/du cash. Comment vas-tu t'organiser niveau comptes bancaires ? Une solution économique et brillante comme Number26.eu ?

Benoît : Nous avons utilisé un compte PostFinance "Plus" lors de notre voyage autour du monde et c'était parfait.
Nous avons pu retirer de l'argent gratuitement dans le monde entier avec la carte "Plus" et nous ne payons pas de frais de gestion tant que nous avons au moins CHF 25'000 sur notre compte .
C'est vraiment simple et nous aimons l'interface web. Du coup, nous n'avons même pas cherché une autre solution...
Mais j'avais entendu parler de Number26 comme une solution mobile très intéressante. Je vais garder un œil dessus, mais pour le moment, nous allons continuer avec PostFinance ainsi que Paypal.

MP : Dernière question mais pas des moindres : afin de savoir où vous en êtes et où vous allez financièrement lorsque vous êtes autour du monde, tu utilises YNAB (lien d'affiliation) ? Ou au moins une feuille de calcul pour faire ton budget ?!?

Benoît : Pour être honnête, je ne suis PAS monsieur budget dans notre couple...
Ca veut dire que c'est Fabienne qui prend soin du budget.
Au cours de notre voyage autour du monde, elle a été une ninja de la feuille de calcul. Elle a noté tout ce que nous avons dépensé dans un cahier, et puis elle a résumé le tout dans des feuilles de calcul.
Après chaque pays visité, elle a écrit un article TRÈS détaillé sur le budget nécessaire pour voyager dans ce pays (combien nous avons dépensé en nourriture, transports, hôtels, activités, extras...).
Et ces articles ont eu beaucoup de succès auprès de nos lecteurs parce qu'ils leur ont donné une très bonne idée du budget dont ils auraient besoin s'ils voyageaient en sac à dos dans ce pays.
Même maintenant, certains de ces articles nous amènent plus de 1000 visites par mois chacun.
A propos de YNAB, je n'en ai jamais entendu parler, mais ça semble assez intéressant. Il se peut que nous l'essayions en septembre lorsque nous commencerons à travailler pour nous-mêmes :) ... Est-ce que tu l'utilises toi ?

MP : Si Fabienne est celle qui gère le budget, elle doit le tester pour votre nouvelle vie ;)
J'ai écrit un article l'année dernière sur comment ce logiciel a changé notre vie : ça pourrait vous inspirer et vous aider à démarrer !
Merci encore à toi Benoît d'avoir pris le temps de partager ta vision inspirante (et ton histoire).


Si vous, chers lecteurs, êtes comme moi (i.e. passionné par les voyages, ou que vous prévoyez un voyage autour du monde), je ne peux que vous conseiller de visiter novo-monde.com, c'est une mine d'or d'information !

Et au fait, que préférez-vous : l'indépendance financière ou l'indépendance géographique ? Ou les deux ?!?


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus