Pourquoi un américain voudrait passer ses vacances en Suisse ? - avec Paula Pant (AffordAnything.com)

Cet été, j'ai appris que Paula de Afford Anything venait en Suisse pour des vacances.
Je suis son blog depuis plus d'un an maintenant et j'ai pensé que ce serait génial de se rencontrer le temps d'un déjeuner afin d'échanger avec un autre blogueur de finance personnelle venant des États-Unis pour parler argent, voyages, et plus encore.
Mais aussi pourquoi un américain choisirait la Suisse pour passer ses vacances lorsque vous avez d'autres pays européens à des prix beaucoup plus avantageux (comme la France, l'Italie ou l'Allemagne) ?

Malheureusement, la combinaison de son planning de vacances bien chargé et de mon agenda professionnel (nous travaillons ici, monsieur !) a fait que nous n'avons pas trouvé le temps de nous voir.
Nous avons décidé de ne pas en rester là cependant, et d'échanger un peu plus via une conversation par email au format "1 question 1 réponse".

J'ai en fait eu cette idée car j'avais lu cet article avant sur l'équilibre des suisses entre vie professionnelle et vie privée (point de vue d'un américain), et aussi après avoir passé presque trois semaines au Canada cet été.

Tout cela m'a rappelé qu'il existe un écart - parfois énorme - entre nos deux continents.
Par conséquent, je voulais échanger avec Paula sur le sujet (avec des questions du genre "qu'est-ce que tu as le plus détesté en Suisse").

Rencontre avec Paula Pant de affordanything.com

Un rapide préambule à propos de Paula : elle est globe-trotter, entrepreneur et investisseur.
Elle a voyagé dans 33 pays et possède sept biens immobiliers qu'elle loue. Elle est son propre patron et vit selon ses propres termes.

Mon seul conseil si vous la rencontrez dans la vraie vie, ne commencez aucune phrase avec "Wow, ta vie est si belle/incroyable/inspirante, mais je ne pourrais jamais me permettre un tel mode de vie. " - elle se mettrait vraiment en colère contre vous.

Voici la première question dont nous avons parlé (attendez-vous à ce que j'aborde plus fréquemment le sujet de bloguer sur sa vie privée dans le futur car cela m'intrigue vraiment) :

1/ As-tu décidé de révéler ton identité dès le début avec ton blog?
"Oui, bien que lorsque j'ai commencé à bloguer, je n'étais pas financièrement indépendante (et je n'y pensais pas vraiment). Je venais de rentrer d'Asie du Sud-Est et de l'Australie, et plusieurs amis me demandaient comment j'avais pu me permettre un tel voyage - d'autant plus que tout le monde savait que je gagnais un salaire médiocre (journaliste dans une petite ville n'est pas une catégorie socio-professionnelle qui est bien payée).

J'ai commencé Afford Anything pour expliquer comment j'ai payé mes voyages, et plus généralement, pour expliquer l'idée que chaque dollar est une décision. Vous pouvez vous permettre ce que vous voulez, mais pas tout, et chaque dollar que vous dépensez sur X est un dollar que vous ne pouvez pas dépenser sur Y.

Vous pouvez vous permettre ce que vous voulez, mais pas tout !

Après avoir commencé à bloguer, je me suis intéressé à l'investissement immobilier.
Au départ, je n'imaginais pas ça comme un chemin vers l'indépendance financière ; c'était juste un investissement qui amenait un flux de trésorerie assez cool.
Après mon premier bien, j'ai réalisé le pouvoir du revenu passif - et c'est là que je suis devenu accro. J'ai lu autant que possible à propos d'indépendance financière et de revenus passifs, et j'ai blogué sur mes expériences au fur et à mesure de mes découvertes. J'ai trouvé quelques excellentes biens amenant beaucoup de cash-flow qui m'ont fait avancé très vite sur le chemin vers l'indépendance financière, et je suis arrivé beaucoup plus loin, beaucoup plus rapidement, que ce que j'avais prévu.

Donc, oui, j'ai parlé publiquement de mes finances tout le temps, bien que, au début, ces finances étaient plutôt ennuyeuses et peu impressionnantes. J'ai appris beaucoup au cours des cinq dernières années, et je pense que mes lecteurs de longue date ont apprécié de voir le déroulement de ce voyage."

--
MP : Je dois vraiment creuser ce sujet de l'investissement immobilier. Bien qu'en Suisse, c'est très coûteux.
Est-ce que tu cibles les petits apparts d'1-2 pièces ou cela dépend ?

--

"Si j'achète une résidence familiale, je préfère acheter un 3 pièces avec 2 salles de bain qui fait au moins 110 mètres carrés (bien que je fasse des exceptions. J'ai acheté une maison de 3 pièces avec 2 salles de bain qui fait 92 mètres carrés, et j'ai acheté un autre 3 pièces avec 1 salle d'eau, et j'y ai ajouté une deuxième salle de bain.) En revanche, si j'achète un immeuble avec plusieurs appartements, je préfère qu'ils aient 1 ou 2 chambres.

Je préfèrerais théoriquement avoir plus d'immeubles, mais je trouve généralement de meilleures offres avec les résidences familiales."

--
MP : Merci pour l'explication détaillée !
À propos de "vie privée", tu as décidé de révéler ton nom/visage dès le début ou pas ? (J'ai l'intention d'écrire à ce sujet et je cherche des exemples de personnalités publiques et anonymes que j'incluerais).

--
  "Oui, j'ai révélé mon nom/visage dès le début. Je pense que c'était important pour aider mes lecteurs à établir un lien de confiance avec moi. Bien que si vous choisissez d'être anonyme, il faut au moins que vous créiez un "personnage" avec du charisme comme MMM ou J. Money de Budgets Are Sexy. Même s'ils sont anonymes, on a l'impression qu'ils ne le sont pas, car leur personnage est très fort."

2/ Quelle est ta ville natale aux États-Unis ?
"J'ai grandi à Cincinnati, dans l'Ohio, mais je suis parti quand j'avais 17 ans et je n'y ai pas vécu depuis. J'ai passé environ 7 ans à Boulder, au Colorado, avant de quitter les États-Unis pendant quelques années pour voyager. Quand je suis retournée aux États-Unis, j'ai déménagé à Atlanta et y ai vécu pendant 5 ans. J'ai récemment déménagé à Las Vegas."

--
MP : Wow. Intéressant de voir combien de fois tu as déménagé aux États-Unis.
Est-ce qu'il y avait un dénominateur commun à tous ces déménagements ? Tu cherchais quelque chose de spécifique à chaque fois ? Ou c'était simplement le plaisir de voyager et de découvrir de nouvelles choses/personnes ?

 --

"Mon premier déménagement - dans le Colorado - était pour trouver des gens qui partagaient mon intérêt pour les voyages/l'aventure/les activités extérieures. Ensuite, quand j'ai quitté le Colorado, c'était pour passer quelques années en dehors des États-Unis, donc c'était juste par pur plaisir de voyager.

J'ai déménagé pour Atlanta d'une part pour des raisons commerciales et d'autre part parce que j'avais de la famille là-bas.

Je suis ensuite partie pour Vegas où il y a 300+ jours de soleil par an, des hivers doux, des montagnes, des canyons, des randonnées, des campings, du snowboard, la proximité avec le sud de la Californie (où vivent beaucoup de mes amis) et PAS D'IMPÔT SUR LE REVENU AU NIVEAU DE L'ÉTAT !!! Wahoo !!"

Un point de vue américain sur la Suisse

Maintenant que vous avez un nouveau blog à lire (je sais, la vie est difficile, Internet est trop vaste, et les journées sont trop courtes...), laissez-nous vous prouver que vous avez également une autre destination à ajouter à votre liste de pays à visiter !

Plus sérieusement, je suis amoureux du pays dans lequel je vis parce que j'ai décidé d'y habiter. C'est par choix que je suis en Suisse.
Après avoir vécu en France pendant de nombreuses années depuis ma naissance (pays magnifique aussi, mais c'est plus son système/politique/personnes avec qui je ne suis pas aligné), j'ai passé six mois au Canada, ce qui m'a ouvert les yeux. Quelque chose d'autre chose existait.
C'était à nous de décider où nous voulions vivre. Pas un choix prédéfini fait par nos parents ou nos ancêtres.
Nous avons déménagé en Suisse, il y a sept ans.

C'est par choix que je suis en Suisse.


Lucerne (Suisse)

Dès lors, chaque fois que je rencontre quelqu'un qui a également choisi de venir en Suisse (pour les vacances ou définitivement), je suis toujours curieux de connaître ses raisons afin de comparer nos visions et d'en apprendre plus sur les gens du monde entier.

Quand j'ai appris que Paula venait, je n'ai pas pu résister de lui poser quelques questions.

3/ Pourquoi dépenses-tu ton argent pour des vacances dans un pays si cher ?
"Haha, excellente question ! Je suis fasciné par tous les endroits du monde.
Voyager est ma passion #1 dans la vie, et je veux voir (presque) tous les pays (bien que je vais rester loin des zones de guerre).
Quand j'étais plus jeune et que j'avais beaucoup moins d'argent, je ne pouvais voyager que dans les pays où le taux de change du dollar jouaient en ma faveur : le Cambodge, le Laos, le Myanmar, et le Vietnam.

J'ai toujours voulu voir l'Europe, mais gagner ma vie en dollars et dépenser en euros était impensable. Après le lycée, j'ai fait quelques courts voyages en Europe, en campant sous la tente ou en restant chez des amis, en mangeant du pain et du fromage achetés dans des supermarchés discounts. Payer une auberge à 15$ par nuit revenait à me faire une petite folie. Maintenant que je gagne plus de revenus, je poursuis enfin mon rêve/objectif d'explorer l'Europe - même si je reste toujours dans des auberges de jeunesse (parfois) et que j'upgrade dans un Airbnb (d'autres fois). C'est un grand luxe.

La Suisse m'a toujours fasciné - elle est plus petite que la plupart des états d'Amérique du Nord, mais elle a néanmoins une indéniable réputation internationale.
L'Ohio n'est pas si célèbre - et c'est pourtant le berceau de l'aviation.
Pourquoi est-ce que la petite Suisse est-elle si célèbre ? Comment ce pays a-t-il donné naissance au gruyère et au meilleur chocolat et aux droits de l'homme à l'échelle mondiale, et est notre meilleure chance de créer la paix dans le monde ? Je voulais y aller moi-même pour essayer de trouver la réponse."

3.bis/ As-tu réussi à obtenir une sorte de réponse au final ?
"Ma meilleure idée est que la Suisse est au "carrefour du monde" - située au milieu de puissances comme l'Italie, l'Allemagne et la France, mais distincte de toutes.

Une chose qui m'a fasciné est que la Suisse a le 4ème plus grand taux de possession d'armes à feu au monde (après les États-Unis, la Serbie, et le Yémen), et pourtant vous parvenez à ne pas vous entretuer. Comment faites-vous ?! En fait, vous êtes un symbole de paix dans le monde.

En théorie, ça fait du sens : votre attitude envers l'Italie/Allemagne/France est entièrement défensive. "Nous vous laissons tranquille. Mais nous allons nous protéger nous-mêmes. Nous avons des montagnes et des armes à feu. Ne nous envahissez pas, parce que vous perdrez. En échange, nous ne vous envahirons pas non plus. Deal ?"

Et en théorie, ça fait complètement du sens. Mais je reste étonnée par le fait que la Suisse a effectivement réussi à se retirer de tout conflit. Et je suis impressionné par le fait que vous ne vous tirez pas tous dessus, à un niveau individuel, comme nous le faisons en Amérique. C'est la partie à laquelle je n'arrive toujours pas à répondre.

As-tu un avis sur la question ?"

--
MP : Je dois dire que je n'étais pas au courant de notre position dans le classement des meilleures artilleries. Paula a éveillé ma curiosité !
Je pense que cet article de 2011 explique tout ça très bien.
J'ai appris quelque chose à propos de mon propre pays, Paula. Merci !

--

4/ Et alors, quel était ton itinéraire en Suisse ?
"J'ai commencé par Zürich, puis je suis allé à Interlaken, ensuite Berne, Montreux, avant de re-décoller depuis Genève. (Plus de nombreux arrêts dans des petites villes comme Lucerne, Gruyère, etc.)
Quand je reviendrais la prochaine fois, j'aimerais visiter la région proche de la frontière italienne - j'ai l'impression que c'est la principale partie de la Suisse que j'ai complètement raté. :-)"

--
MP : À propos de la partie italienne, je ne suis toujours pas allé à Lugano où j'ai un bon ami.
Cette zone de la Suisse est en effet célèbre ici pour son climat très ensoleillé et sa culture plus latine. Je t'enverrais des photos une fois que j'y serais allé (si tu n'y vas pas avant moi !).

--

Lugano, Tessin (Suisse)

5/ Quelle est LA chose que tu as le plus aimé au sujet de la Suisse pendant ton voyage (coucher de soleil, un endroit, le chocolat, à toi de décider) ?
"Oh wow... c'est une question difficile. Les Montagnes ? Le fromage ? L'architecture ? La diversité des langues et des cultures dans un si petit pays ? J'aime toutes ces choses.
Mais si je devais en choisir UNE seule, je dirais que j'adore sa propreté.
Sérieusement. La Suisse est si propre que j'ai l'impression que je pourrais manger de la nourriture qui est tombée sur la route. On a eu le cas un jour, après une randonnée, alors que j'étais fatigué : je me suis couchée la tête sur le trottoir d'un parking. Je ne le ferais nulle part ailleurs. Il se peut que la Suisse soit le pays le plus propre que je n'ai jamais vu."

6/ Et bien sûr, quelle est LA chose que tu as le plus détesté ?
"Il n'a jamais fait chaud ! C'est OK pour un séjour de 10 jours, mais je pense que ça me pèserait si je vivais ici. :-)"

--
MP : Je suppose que tu es venu durant les pires jours de l'été...
C'était horrible pendant 2 mois avec les plus hautes températures jamais atteintes en Europe comme 40-45 degrés.

--

Les 2 dernières questions pour commencer une petite bataille sur le blog :
7/ Quel côté du Röstigraben (https://fr.wikipedia.org/wiki/Röstigraben) as-tu préféré en terme de culture/personnes/langue ? Suisse allemande ou Romandie (Suisse francophone) et pourquoi ?
"Hmm - c'est dur. J'ai préféré la nourriture côté Suisse francophone (surtout parce que j'aime le fromage), mais j'ai préféré l'architecture et les bâtiments côté Suisse allemande. Au final, j'ai bien aimé les différents côtés pour différentes raisons."

8/ Quelle ville as-tu préféré lors de ton voyage en Suisse, et pourquoi ?
"Genève était intéressante, en raison de son mélange de populations, et Berne était incroyable simplement parce que c'est tellement joli. Mais si je pouvais choisir une petite ville (plutôt qu'une grande), je dirais Montreaux ou Gruyère ou Interlaken. :-)"


Genève, (Suisse)

Hé, mais attends ! On n'a même pas encore parlé d'argent. Une dernière question c'est promis !
9/ Comment as-tu ressenti le cliché que chaque citoyen suisse est milliardaire, avec beaucoup de comptes bancaires secrets et de l'or dans son sous-sol ?
"Je n'ai jamais entendu ce cliché auparavant. J'ai regardé des films qui se basent sur l'idée de comptes bancaires secrets suisses, mais je n'ai jamais entendu le stéréotype que tous ceux qui vivent ici cachent de l'or dans leur sous-sol. :-)"

--
MP : Ce doit être un cliché seulement ici en Europe.
Toutes les personnes/ma famille de France pensent que nous conduisons une Ferrari la semaine et une Lamborghini les week-ends quand on dit que nous vivons en CH !

--

Merci encore, Paula, pour cette rencontre virtuelle. J'espère que la prochaine fois ce sera dans la vraie vie !

Et vous, chers lecteurs, quelle regard avez-vous sur la Suisse ? Vous adorez ? Vous détestez ? Des idées préconçues ?


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus