Maximisez la rentabilité de votre trajet quotidien

Aussi loin que je me souvienne, j'ai commencé à penduler dès l'âge de 3 ans. Les aller-retours réguliers entre la maison et l'école, en utilisant toujours le même chemin pendant des mois. Des années même.
Vint le gymnase, puis l'Université, et enfin le travail. Chacun d'entre eux avait son propre trajet routinier. De cinq minutes à une heure - le maximum que j'ai fait heureusement !

Quand je vois les gens qui lisent - par défaut - le "20 Minutes" dans le train, cela me rappelle que pendant deux tiers de mes presque trente années de trajet quotidien, je n'ai pas fait mieux.
Dans le cadre de mes objectifs 2015, je lis actuellement Essentialism: The Disciplined Pursuit of Less de Greg McKeown qui, dans l'un de ses chapitres, explique comment définir ce que vous faites de votre vie, et ne pas laisser les autres le faire pour vous.
Ce n'est pas parce que les barons de la pub vous offre de la lecture gratuite pour vos aller-retours quotidiens que vous devez la lire !
Ce que je veux dire, c'est que vous pouvez choisir de perdre votre temps et je suis complètement OK avec ça. Mais si vous choisissez de le gaspiller, faites-le pleinement et consciemment ! Au final ça n'est même plus du gaspillage - comme vous avez fait un choix - mais quelque chose pour lequel vous avez décidé de consacrer du temps afin d'en tirer de la valeur ou du plaisir.

Depuis plus de cinq ans, j'ai décidé de tirer parti autant que possible de mon temps de transit afin de ne plus le perdre inutilement.
Après être passé d'un mode "voiture uniquement" à un mode "transports en commun et vélo seulement", j'ai énuméré ci-dessous toutes les choses que j'ai faites jusqu'à présent pendant que je pendulais. Des choses que j'ai décidé de faire par choix, pas par défaut !
La valeur de certaines activités peut différer selon votre propre échelle, mais le point important est que vous la définissez et que vous effectuiez des choses qui ont le plus de sens et d'intérêt pour vous !
J'ai regroupé ces activités en trois grandes catégories selon le mode de déplacement, et une quatrième qui regroupe des d'activités que l'on peut faire peu importe le moyen de transport.

Vélo / Marche à pied - Les activités saines

  • Sentez comme votre corps est vivant et réalisez que vous gagnez des points de vie comme dans un bon vieux jeu vidéo. Sentez vos muscles et la puissance qu'ils génèrent lorsque vous allez d'un point A à un point B ! C'est comme Super Mario qui accumule des pièces d'or !
    Si vous avez suffisamment confiance en la technologie (ou êtes un geek), vous pouvez même laisser une smartwatch vous dire de combien de minutes vous avez repoussé votre mort en pédalant ou en marchant tout simplement.
  • Soyez conscient du moment présent. Et profitez-en ! Afin de me re-synchroniser avec tout ce qui m'entoure et de réaliser ce qui se passe, je me concentre sur ma respiration. De cette façon, j'arrête de réfléchir à ce projet que je dois terminer au travail, et je commence à profiter du magnifique lever/coucher de soleil qui se déroule à cet instant !
  • Une autre activité que je ne pratique pas assez souvent est l'exercice physique, qui est un excellent moyen de maximiser vos aller-retours quotidiens ! Au lieu de payer CHF 1'000/an pour pédaler dans une salle de sport, il suffit d'économiser cet argent et d'être plus sportif/actif que vous ne l'êtes habituellement. Par exemple, sprintez pendant un kilomètre sur le chemin du retour de la gare - et pas l'inverse, afin que vous puissiez vous doucher tout de suite :) Comme ça, vous rentabilisez votre temps au maximum, et ne payez pas d'abonnement de gym.

Transports publics - Les activités créatives et studieuses

  • Bloguer est l'une de mes activités préférées. Je suis actuellement dans le train pendant que j'écris cet article sur le clavier de mon iPhone. Le transport ferroviaire est une excellente source d'inspiration car vous n'êtes pas distrait par des perturbations externes (sauf peut-être par des gens bruyants, mais Spotify est là !), et aussi car vous n'avez qu'à regarder par la fenêtre pour régénérer votre créativité ! Merci Mère Nature !
  • Lire est ma deuxième activité préférée. Vous devriez vraiment essayer (pas avec le "20 Minutes" par contre) pour ressentir cet effet de bulle qui se forme autour de vous et qui empêche toute distraction de vous déranger. En effet, comme vous choisissez de lire quelque chose qui vous intéresse réellement, vous n'avez même pas à faire attention à rester attentif, car vous êtes naturellement concentré - comme pour tout ce que vous aimez faire !
  • Les projets persos méritent d'être dans le top 3 ! Je considère d'ailleurs mon blog comme un "projet perso". Mais dans cette catégorie, j'inclus également le développement d'une application iPad, ou d'un nouveau site web par exemple. Ou toute autre chose que vous pouvez imaginer faire sur un ordinateur portable - ou en tout cas dans un si petit espace qu'un siège de train !
    Grâce à mon ancien trajet quotidien d'une heure (aller) où j'avais une mauvaise couverture 4G (comprendre "beaucoup de temps à être totalement concentré"), j'ai réussi à m'impliquer dans un projet logiciel majeur auquel je pouvais consacrer deux heures entières. Chaque jour de travail. Ce fut un succès !
  • Travailler est aussi quelque chose que j'ai fait pour maximiser le retour sur investissement du temps passé dans le train. Si vous êtes payé à l'heure, c'est assez cool d'arriver au bureau et de pouvoir noter quelques heures avant même de vous asseoir à votre place ! J'aime particulièrement lire, répondre, et trier mes emails de sorte à ce que quand j'arrive au bureau, ma boîte de réception est vide et je peux me concentrer entièrement à ma todo list Things.
  • Faire la sieste était une activité que je pratiquais beaucoup quand je ne prenais pas autant soin de mon sommeil qu'aujourd'hui. Ce n'est pas un endroit très confortable pour dormir et j'ai laissé tomber cette activité depuis que je suis revenu à mes 8h de sommeil par nuit. Mais ça peut être un bon moyen de compenser le manque de sommeil après une soirée qui a duré trop longtemps. À ne pratiquer que si nécessaire et ne pas en faire une habitude, ce serait mon conseil.
    Si vous voyagez pendant la journée, c'est une autre histoire, car vous pouvez utiliser votre temps de trajet pour régénérer votre niveau d'énergie en faisant une sieste !
  • Manger est la seule chose qui pourrait ne pas sembler évidente au début, mais quand vous y réfléchissez, c'est une opportunité de se lever plus tard le matin et de prendre votre petit déjeuner avec une vue magnifique ! Et comme vous sortez plus tard du lit, vous pouvez alors prolonger la rentabilité de vos précieuses journées de quelques minutes ou heures supplémentaires !
  • Profiter de la vue, tout simplement. La Suisse est un si beau pays que chaque saison a ses propres couleurs incroyables. J'aime particulièrement le lever et le coucher de soleil au printemps ou en automne. Un des trajets en train que je fais des fois est celui de Fribourg à Lausanne qui offre une vue imprenable sur le lac Léman lorsque vous sortez du tunnel près de Puidoux. Jugez par vous-même :


Crédits : Google Maps Street View

  • Discuter avec les personnes autour de soi ! J'avoue que je ne le fais pas très souvent pendant mes trajets, mais j'ai rencontré une personne très intéressante lors d'un voyage personnel. C'était un dimanche et le monsieur avec qui j'ai engagé la conversation revenait de Paris. Il m'a expliqué comment il a créé une ONG en Afrique en partant de rien, dont l'objectif était de s'occuper d'enfants orphelins. Nous sommes toujours en contact à ce jour. Et je ne le connaitrais pas si je n'avais pas été ouvert d'esprit et n'étais pas sorti de ma zone de confort.
    Malheureusement, les trajets quotidiens sont souvent très encombrés et les gens sont dans un état d'esprit "antisocial" où leurs regards sont bloqués sur leur minuscule écran, les écouteurs sur les oreilles. Moi, le premier... Mais tout de même, cela peut être une activité intéressante de socialiser car vous ne savez jamais à l'avance ce que vous allez apprendre ! La vie est pleine de surprises !!!

Conduite - L'activité sociale

  • L'activité principale que je regrette maintenant que j'utilise tout le temps les transports publics est de passer des coups de fil. Je profitais de ce temps en voiture pour appeler ma famille, mes cousins, ​​et mes amis afin d'avoir de leurs nouvelles, de planifier des sorties, et plus encore. Comme je n'ai plus ces moments bien utiles, je les appelle durant l'heure du dîner ou le week-end. Ca a un peu casser ma routine aléatoire où je me disais "voyons voir avec qui je n'ai pas parlé durant les derniers jours/semaines", mais j'ai rapidement mis en place un nouveau système de rappels récurrents dans mon calendrier qui fonctionne tout aussi bien.

Activités à faire peu importe le lieu

Ensuite, il y a les activités qui fonctionnent peu importe le moyen de transport que vous utilisez.

  • Écouter des podcasts est quelque chose que j'ai fait lorsque je repassais, mais cela peut se faire presque partout. Mes podcasts préférés concernent la technologie, car c'est le domaine dans lequel je travaille, mais vous pouvez trouver n'importe quel sujet si vous recherchez sur le web. Ca me rappelle que je devrais en choisir un à propos de la finance personnelle puisque ce domaine m'intéresse de plus en plus. Si vous recherchez de la distraction, vous pouvez également choisir des podcasts comiques comme celui de Laurent Gerra ou similaire.
  • Écoutez de la musique que vous avez choisi, et oubliez la radio et leurs morceaux qui se répètent sans cesse ! Notre devise essentialiste est encore plus pertinente pour cette activité : utilisez votre temps par choix, pas par défaut ! Mon service préféré est Spotify avec lequel j'ai découvert et continue de découvrir de nouveaux artistes.
    Il y a tellement de manières (gratuites) d'écouter de la musique de nos jours que vous n'avez pas d'excuses d'encore écouter la radio qui passe des chansons que vous aimez seulement une ou deux fois tous les vingt morceaux !

Voilà, on a fait le tour de toutes les activités que j'ai expérimentées au cours des dernières années.
Comme je l'ai expliqué plus haut, j'ai fini de lire la semaine dernière le livre "Essentialism" et ça m'a aidé à enfin définir la meilleure façon de planifier mes trajets comparé à avant où chaque fois que je montais dans le train, je devais décider de ce que je préfèrais faire - ce qui parfois finissait en procrastination sur Twitter ou sur le compte Google Analytics de ce blog...
Maintenant, c'est défini à l'avance. Je dédie le matin à l'écriture de blogposts, et je réserve le soir à la lecture de livres. Après une semaine, l'unique fait d'avoir mis en place ces routines fonctionne vraiment très bien. J'arrive dans le train le matin, trouve un siège, puis ouvre ByWord et commence à écrire un article sur mon iPhone. Le retour est similaire : une fois que j'ai trouvé une place, je sors le livre que je lis actuellement, et c'est parti. C'est aussi simple que ça !

Je me demande si j'ai couvert toutes les activités qu'on peut faire durant ses trajets quotidiens (sauf peut-être le tricot) ou s'il en existe plus ?
Qu'est-ce que vous faites lorsque vous pendulez ?


Crédits photo en-tête : © SBB CFF FFS


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.


ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus