J'ai changé de voiture pour une Toyota Prius, quelle bonne décision !

Ouaouh, c'est le troisième article d'affilé qui parle de voiture, et depuis le début de ce blog tout court en fait. Quel image je vais donner à mes premiers lecteurs...
Mais bon, tant que c'est pour discuter d'optimisations pouvant vous économiser des frais inutiles, et aussi à la planète, j'espère que ça vous intéresse quand même !

Si vous avez lu les blogposts précédents, vous avez remarqué que j'aime les voitures, et plus particulièrement celles avec des moteurs bien bruyants...
Mais en septembre l'année passée, j'ai franchi une étape et suis passé d'un bon vieux V6 de 200cv à une plus petite Toyota Prius 1.5L hybride.
Il faut admettre que ça ne s'est pas fait en un jour. J'ai eu besoin de me faire remettre plusieurs fois dans le droit chemin par MMM afin de prendre une décision rationnelle plutôt qu'émotionnelle.

J'ai la chance de vivre dans une jolie petite ville qui s'appelle Yverdon-les-Bains où on peut tout faire à pied ou en transports publics. La même chose pour le boulot : je peux y aller en train, grâce au réseau ferroviare suisse qui est génial et efficace. Du coup, avant notre switch, on utilisait notre voiture uniquement pour rendre visite à nos amis et famille, ici et là en Suisse et en France. Bien que c'était un pur plaisir de profiter du V6 sur les autoroutes françaises, ça n'était que quelques heures par mois. En revanche, l'argent que je devais débourser pour ces petits moments de fun s'envolait de mon porte-monnaie chaque minute qui passait : dépréciation de la valeur de la voiture, assurance auto, taxe auto, réparations, parking, etc.

J'ai regardé ce qui changerait d'un point de vue financier si on changeait pour une voiture hybride :

  • L'assurance auto passerait de CHF 1'685 à CHF 489.70
  • La taxe auto passerait de CHF 730 à CHF 103.10. La différence serait énorme pour deux raisons : d'abord grâce au moteur qui est moins puissant, et ensuite car la voiture pollue moins de 120 grammes de CO2 par km, ce qui réduit la taxe de 75% dans le canton de Vaud [1].
  • La consommation d'essence passerait de CHF 200 à CHF 140 dans notre budget mensuel. Ca peut paraître comme un montant énorme pour des Mustachians mais notre famille réside à 300 kms d'ici, et jusqu'à récemment on allait les voir environ tous les un mois et demi. Maintenant, on a aussi compris qu'on pouvait les inviter dans notre beau pays, ce qui nous permettrait d'avoir tout autant de fun, mais en voyageant beaucoup moins pendant nos week-ends ;) Mais on utilise beaucoup trop notre voiture, c'est indéniable!

Au total, sans même prendre en compte le facteur dépréciation, ces calculs m'ont montré qu'on pouvait économiser CHF 210 par mois, en échange de 10 minutes de fun en moins par mois.

C'était mathématiquement clair.

On a décidé de faire le pas et d'acheter une Toyota Prius !

A l'époque, je n'avais aucune idée des prix sur le marché de l'hybride car j'étais plutôt du côté opposé niveau puissance moteur. Je savais que notre budget était d'environ CHF 10k maximum comme ma propre voiture valait autour des CHF 8-10k. Après une recherche comparative sur autoscout24.ch, j'ai vu que je pouvais avoir une Prius de 2006-2008, avec entre 80'000 et 100'000 kms [2]. J'en ai trouvé pas mal qui correspondaient à ce que je cherchais [3].

La prochaine étape était de vendre ma voiture.

C'était inenvisageable que je prenne un leasing ou un crédit (ayant déjà fait cette erreur par le passé — mais c'est une autre histoire) pour une voiture à ce prix. Malheureusement, même si le calculateur en ligne d'Eurotax annonçait que ma C5 valait encore CHF 7'000, j'ai dû faire face à la réalité du marché suisse : les marques de voiture françaises sont vues comme étant discount (dans le mauvais sens du terme), et les prix sont donc sous-évalués. Aussi, de nos jours, un moteur V6 en Europe n'est pas vraiment ce que les personnes recherchent, bien au contraire.

Mais j'avais un allié de taille durant cette vente : le temps !!! Je n'étais pas du tout stressé car je n'étais pas au bord de la banqueroute. J'ai donc patiemment envoyé des dizaines d'emails, et passé plusieurs coups de téléphone à des revendeurs Toyota, et aussi à d'autres marques qui vendaient des Prius d'occasion. Ca a duré environ trois mois. J'ai refusé des offres trop basses, telle une à CHF 2'500 à laquelle j'ai répondu "Non merci ! Tcho !"

Il faut rester patient, et ne pas abandonner !

Finalement, j'ai trouvé un garage Citroën pas trop loin de la maison (Monthey, à 84 kms d'Yverdon), qui m'a fait une proposition honnête pour ma voiture, et qui avait une Prius à vendre à un prix correct, incluant l'option GPS et quatre pneus hiver — important ici en Suisse ! C'est un revendeur qui estime ses prix de vente et d'achat en se basant sur Eurotax, en n'essayant pas d'arnaquer les gens. Après une petite négociation, nous avons conclu l'affaire et je suis rentré chez moi avec une voiture géniale !
Le truc marrant avec ce genre de voiture, c'est qu'on essaye toujours de battre ses propres records de consommation d'essence, et du coup je m'amuse encore plus qu'avec mon ancienne voiture. Sans compter le second bonus lorsque je vois mes dépenses baisser dans la catégorie "Voiture" dans YNAB (lien contenant une promotion sur le logiciel).

Qu'en est-il de vous ? Est-ce que vous avez récemment changé de voiture ? Est-ce que ça vous a rendu plus riche, et amené plus d'amusement dans votre vie ?


Notes

[1] Vous pouvez calculer le montant de votre taxe auto pour le canton de Vaud ici : https://www.vd.ch/themes/mobilite/automobile/taxe-sur-les-vehicules-automobiles/voitures-ou-vehicules-de-lt-3500-kg/. En googlant, vous pouvez facilement trouver les calculateurs en ligne des autres cantons.

[2] Mon père possédant un garage, j'étais plus habitué à acheter des voitures ayant entre 40'000 et 60'000 kms (selon ses conseils) car c'était autour de cette zone que la dépréciation était la plus grande, et que l'état de la voiture restait très bon comme ces véhicules sont généralement des première ou seconde main. Mais les Prius avec ce nombre de kilomètres était plutôt dans les CHF 12-14k, ce qui était hors-budget pour moi. Grâce à l'énorme base de données de connaissances d'Internet, j'ai appris que les Prius étaient l'un des modèles les plus fiables au monde, même avec tout leur système électrique et électronique très complexe. J'ai lu quelque part que les taxis l'adoraient car elle peut facilement aller au-delà des 500'000 kms tout en ne nécessitant que des changements de plaquettes de frein et de pneus de temps à autre.

[3] Mes principaux critères étaient : une couleur pas trop clinquante ni trop moche, un GPS, un revendeur pas trop loin de la maison pour ne pas perdre trop de temps et d'argent en allant voir et essayer la voiture (et aussi en cas de réclamation de réparation sous garantie), et finalement un revendeur professionnel pour ne pas avoir de mauvaises surprises et avoir une entité juridique garantissant la vente en cas de problème potentiel.


COMMENCE MAINTENANT

* Ces produits et services sont des partenaires d'affiliation du blog. Si tu cliques dessus, tu ne remarqueras aucune différence, mais le blog gagnera une petite commission et je t'en remercie sincèrement.



ACCEDER A DU CONTENU EXCLUSIF ?

"Ne jamais mettre de la pub sur le blog ni le forum" est un de mes principes directeurs depuis le début de l'aventure Mustachian Post. A la place, je favorise cette alternative "win-win" Patreon qui te donne accès à du contenu exclusif :


Commentaires

Commentaires gérés grâce à Disqus